Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Ile-de-France : le Siredom valorise les déchets de plâtre

Déchets  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Le Siredom, qui traite les déchets ménagers de 130 communes d'Essonne et de Seine-et-Marne, annonce le lancement d'une nouvelle filière de valorisation des déchets de plâtre via son réseau de déchèteries.

Depuis janvier 2014, ces déchèteries accueillent les rebuts de plaques, sacs et carreaux de plâtre, de même que les cloisons alvéolaires, des particuliers et des professionnels. Les conteneurs sont collectés par la société Semaer qui contrôle une seconde fois le tri réalisé en déchèterie puis regroupe ces déchets avant leur envoi dans la filière de traitement.

Celui-ci est réalisé par la société Siniat à Auneuil (Oise), qui effectue un contrôle qualité avant un premier broyage. "Après un ajout de gypse naturel, un deuxième broyage et un tamisage permettent de séparer le papier/carton du plâtre pur", explique le Siredom. Le plâtre est ensuite mis à l'état liquide, grâce à l'ajout d'eau, afin d'étaler le produit et fabriquer de nouvelles plaques de plâtre. Quant au papier/carton issu des anciennes plaques, il est envoyé chez les papetiers.

"L'expertise de la société Siniat dans le domaine du recyclage du plâtre va permettre de traiter durablement ces déchets tout en contribuant à économiser l'extraction d'importants tonnages de gypse naturel et à diminuer l'enfouissement en installations de stockage des déchets non dangereux (ISDND), installations censées être réservées aux déchets ultimes (non valorisables)", souligne Marianne Jacquet, responsable exploitation des déchèteries au Siredom.

Réactions1 réaction à cet article

 

Le plâtre se recycle bien: chaufée à 150°C il est régénéré. Les difficultes proviennent des additifs ou papiers carton. De plus la dépense en energie est limitée par rapport au béton. Le béton ne se regénère pas mais broyé il remplace les granulats et le sable nécessaire a la fabrication du béton (avec ajout de ciment..)

ami9327 | 14 mars 2014 à 12h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

CRAMBO, broyeur lent universel pour le bois et les déchets verts HANTSCH