En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Réseau électrique intelligent IssyGrid : les premiers bâtiments tests équipés

Energie  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

Le projet de réseau électrique intelligent IssyGrid, qui vise à piloter, à l'échelle du quartier, la production d'énergies renouvelables, la consommation et le stockage d'énergie, entre dans sa phase opérationnelle. La mise en œuvre du monitoring du quartier est désormais effective, annoncent les porteurs du projet, précisant que "des systèmes d'agrégation des données pour analyser et optimiser la consommation d'énergie ont été installés dans des logements tests mais aussi au sein d'un des principaux immeubles tertiaires de Seine Ouest".

Une dizaine de logements tests ont ainsi été équipé de prises communicantes pour suivre la consommation des équipements branchés et les piloter à distance (réfrigérateur, poste de télévision, informatique…), de capteurs de température et d'un thermostat communicant permettant de régler le chauffage à distance. "Les informations récoltées sont ensuite transmises, via la box internet, en temps réel et de manière anonyme, vers le système d'information énergétique central, en vue d'une optimisation des flux à l'échelle du quartier", indique le communiqué de presse. "L'utilisateur peut être alerté par SMS du dépassement d'un certain seuil de consommation énergétique pour l'inviter à réduire la consommation de son logement. Il peut alors par exemple éteindre à distance ses appareils en veille à partir de son smartphone et agir sur le réglage du chauffage". A terme, 1.600 logements du quartier d'affaires Seine Ouest seront dotés de tels équipements.

Un immeuble tertiaire test a également été équipé d'une interface logicielle, "véritable tableau de bord intelligent qui permet d'obtenir une mesure précise des consommations d'énergie ventilées suivant les différents usages (éclairage, informatique et télécommunications, chauffage, ventilation, climatisation, eau chaude, parkings, ascenseurs, recharge des véhicules électriques)". Quelques 160.000 m2 de tertiaire devraient être équipés prochainement.

Dès septembre, Vigie, le centre d'information, d'analyse et de services du quartier devrait être opérationnel et proposer des options d'amélioration et des fonctionnalités d'effacement des pointes de consommation à l'échelle de l'éco-quartier. Des moyens de production d'énergies renouvelables (photovoltaïque, géothermie) et des moyens de stockage devraient être installés d'ici la fin de l'année.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager