Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Sobriété : les consommations d'énergie en baisse dans tous les secteurs

Energie  |    |  S. Fabrégat

Malgré des températures en deçà des normales saisonnières, la baisse de la consommation d'électricité se confirme, note le gestionnaire du réseau d'électricité RTE (1) . Sur les quatre dernières semaines, elle est en diminution de 9 % par rapport aux années d'avant Covid (2014-2019) et atteint même - 9,7 % la dernière semaine. Alors que, jusque-là, cette baisse était avant tout imputée à l'industrie, particulièrement exposée aux prix de l'énergie, RTE constate une baisse dans tous les secteurs : industriel, tertiaire et résidentiel.

« Les chiffres les plus récents - collectés durant la période de froid des deux premières semaines de décembre - montrent que la baisse de consommation concerne également le secteur résidentiel (majoritaire en volume) et tertiaire ». Sur ces deux secteurs, RTE note une demande inférieure de 8,5 % par rapport à 2021. « Ces chiffres confirment, y compris durant la période de froid, la tendance observée depuis plusieurs semaines, et l'effet réel des actions de sobriété engagées par les particuliers et les entreprises », souligne RTE.

Le gestionnaire de réseau de gaz (2) fait le même constat : depuis le 1er août 2022, la consommation de gaz a baissé de 12,4 % par rapport à 2018-2019 et de 10,5 % en données climatiques corrigées. « Cette baisse est la résultante d'une moindre consommation de gaz des industriels raccordés au réseau de transport (- 22,1 %) et d'une baisse des consommations des clients raccordés aux réseaux de distribution (- 14,1 %), compensées par une hausse de la consommation des centrales électriques au gaz très sollicitées pour pallier les indisponibilités du parc nucléaire (+ 43,5 %) », indique GRTgaz.

Les températures plutôt clémentes jusqu'à la fin novembre ont permis de limiter la demande. Mais le gestionnaire de réseau note surtout un « effet sobriété » sur toutes les catégories de consommateurs : résidentiels, tertiaires et industriels. « Une prise de conscience collective amène les utilisateurs de gaz à une réduction de leurs consommations non indispensables (sobriété choisie). De plus, le niveau élevé des prix de l'énergie a incité les consommateurs, en particulier ceux qui ne bénéficient pas d'un bouclier tarifaire, à réduire leur consommation de gaz (sobriété subie), certains industriels ayant même été amenés à arrêter temporairement leurs unités de production », souligne GRTgaz.

1. Consulter la synthèse hebdomadaire de la consommation électrique française, publiée par RTE
https://www.rte-france.com/synthese-hebdomadaire-consommation-electrique-francaise
2. Consulter le tableau de bord de la consommation de gaz, publié par GRTgaz
https://www.grtgaz.com/nos-actions/continuite-dapprovisionnement/consommation-gaz-france

Réactions8 réactions à cet article

Avez-vous compté le nombre d'entreprises qui ont tout simplement cessé de produire, dont certaines définitivement (cf. William Saurin, 3 usines) ?
C'est en effet un excellent résultat.

Albatros | 20 décembre 2022 à 18h29 Signaler un contenu inapproprié

Le signal prix joue son rôle à plein. Du coup, les comportements moins énergivores, l'isolation des bâtiments et le choix d'équipements plus sobres sont mieux acceptés et sollicités. On ne fait hélas pas de progrès sans contraintes, cela se vérifie à tout instant dans l'histoire de l'humanité.
Je ne vais personnellement pas pleurer sur le sort des usines William Saurin, "fleuron" de la malbouffe industrielle, système agroalimentaire qui abîme tout sur son passage.
On trouve fort heureusement de très bons cassoulets et autres saucisses lentilles estampillés AB et "Fabriqué en France" en magasins bio.

Pégase | 21 décembre 2022 à 11h03 Signaler un contenu inapproprié

Pégase, ce n'est pas ici qu'il faut écrire ceci, c'est aux salariés de Raynal & Roquelaure, par exemple. Et allez directement les insulter si vous en avez le courage.
Non Pégase, vous n'avez pas toujours raisons. Ce sont souvent de très bons produits que vous attaquez gratuitement de votre hauteur !
Essayez de réfléchir avant de proférer vos insultes à tout va.
Joyeux Noël à tous tout de même, malgré l'inanité de plus en plus flagrante de vos propos militants irréfléchis.

Albatros | 21 décembre 2022 à 11h56 Signaler un contenu inapproprié

Albatros : il apparaît clairement au gré de vos posts que ce qui constitue pour vous une insulte est tout propos qui n'est pas en tout point conforme avec votre schéma de pensée, si ce n'est votre obsession à ne souffrir aucune contradiction. Je crains donc pour vous que vous ne soyez de plus en plus dans l'inconfortable situation d'être confronté à ce que vous considérez comme des "insultes". A chacun sa croix !
Quant aux produits W. Saurin et Raynal & Roquelaure (vous êtes décidément très calé sur les grands groupes de l'agroalimentaire industrielle), j'en ai suffisamment consommé dans ma jeunesse pour m'être fait ma propre idée - de ma "hauteur" - de leur qualité intrinsèque (et oui, le consommateur peut aussi décider de ses choix alimentaires !). Ma prise de conscience par la suite des dysfonctionnements, abus et nombreuses tromperies de l'agrobusiness conventionnel (vache folle, Monsanto Papers, algues vertes, chlordécone, nanoparticules cachées, agriculture raisonnée et pseudo label HVE, etc.) a achevé de me convaincre de me détourner autant que possible de ce système de production nocif à bien des égards. Quitte à encourir les foudres de gardiens du temple de l'agrobusiness aussi zélés qu'intolérants...
Mais qu'importe au fond : l'essentiel est que notre société hyper consumériste commence à changer de cap et choisisse enfin le chemin d'une sobriété assumée et en phase avec les limites de notre planète. Serait-ce déjà la magie de Noël ?

Pégase | 21 décembre 2022 à 15h48 Signaler un contenu inapproprié

Le lecteur éventuel de vos propos jugera par lui-même.
Je soutiens les gens qui produisent correctement. Vous généralisez toute tare constatée à tous sous des vocables insultants (hyperconsumériste, dites-vous, lové dans votre suffisance), ce qui est manifestement insultant et excessif.
Joyeux Noël !
Vous devriez être heureux que ça ferme, un point c'est tout.

Albatros | 21 décembre 2022 à 17h12 Signaler un contenu inapproprié

Pour parler de mon cas personnel, je pense que les températures clémentes jusqu'à début Décembre m'ont bien facilité la tâche pour ne pas trop consommer de gaz. Mes consos sont donc en baisse par rapport à l'année dernière, d'environ 30%, depuis Octobre. Je ne parle pas de bienfaits dûs à l'isolation puisque j'ai isolé mon grenier il y a bientôt 3 ans, le gain n'a donc pas changé cette année en particulier. J'ai juste réglé un peu plus bas en température ma chaudière. J'attends donc les prochains chiffres, en sortie de vacances de Noël, pour me faire une idée de ce que je peux gagner encore.
Ceci dit, pas dit que partout, on accepte de baisser sa température (bureau, logement), et ce même avec l'argument coût de l'énergie. C'est en tout cas ce que je constate autour de moi, où çà résiste encore.
Il reste donc sans doute des marges d'amélioration au niveau de la consommation... (qui plus est si la demande en chaudière à bois augmente?).

PS: le meilleur cassoulet qui soit est celui qu'on prépare soi- même. Une boîte de cassoulet, bio ou pas, reste une boite de cassoulet et donc quelquepart de l'agroalimentaire, activité pas plus sale qu'une autre (le but principal d'une industrie ou d'une usine étant avant tout de contribuer à améliorer notre condition de vie).

J'en profite pour souhaiter à tous mes collègues de ce zinc, mais aussi et surtout à toute l'équipe d'AE de passer de bonnes fêtes de fin d'année.

nimb | 22 décembre 2022 à 08h35 Signaler un contenu inapproprié

Ils délocalisent, ces méchants industriels, sans doute pour empoisonner. Les marques citées sont excellentes à tous points de vue, mais détestées des écolos snobinards à la Pégase. Je suis fier d'être "calé" sur le tissu industriel de mon pays (enfin ce qu'il en reste suite à des décennies de malfaisance, médisance, dénigrement écolo au profit de l'église du "bio" qui est le temple de l'hypocrisie et de la dérogation).
Duralex, Cristal d'Arques... le font aussi. Tant mieux ? Heureux que ça ferme ? Les meilleurs verres sont ceux qu'on... importe de Chine ?
Joyeux Noël

Albatros | 22 décembre 2022 à 10h31 Signaler un contenu inapproprié

Albatros : dois-je voir une "insulte" lorsque vous me qualifiez "d'écolos snobinards à la Pégase" ou bien un témoignage de tendresse déguisé de votre part ? Lol !!! Car je préfère en rire tant vos propos transpirent l'aversion recuite. Mais ça, c'est avant tout vous que cela regarde.
Une anecdote à propos de nos grandes boîtes françaises, qui seraient, à vous lire, insultées par les satanistes écolos : à l'occasion de sa braderie annuelle, l'entreprise Pyrex à Châteauroux (Indre) a invité en ce début décembre l'association de protection de la nature et de l'environnement Indre Nature (membre de la si honnie à vos yeux FNE !) a venir y tenir un stand pour présenter ses actions. Si l'on s'en tient à vos visions manichéennes - et quelque peu délirantes - des environnementalistes, les dirigeants de Pyrex ne seraient-ils donc rien d'autre que de dangereux inconscients de faire ainsi entrer le loup dans la bergerie d'une grosse boîte industrielle française ? Ou bien la réalité du monde actuel ne collerait-elle finalement en rien avec votre perception éculée et fantasmée... ?
Enfin, si des industriels français délocalisent, c'est d'abord parce que leurs cost-killers leur ont démontré qu'il est largement plus profitable d'aller produire dans des pays où la main d’œuvre est sous-payée (quand elle l'est) et est corvéable à merci "grâce" à des régimes autoritaires. Je suis persuadé que le grand humaniste qui est en vous ne saurait ignorer cela...

Pégase | 22 décembre 2022 à 22h18 Signaler un contenu inapproprié

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

DeltaConso Expert, le logiciel pour mesurer votre performance énergétique Hellio
SPE - pour le pompage d'eau brute en puits de forage - 290m3/h - 60 bar GRUNDFOS