Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ségolène Royal est sollicitée par le PNUD

Gouvernance  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
Le cabinet de Ségolène Royal a indiqué dans un communiqué, paru jeudi dernier, que Ségolène Royal avait été sollicitée par le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) en tant que présidente d'une Région ayant été citée comme exemplaire dans la coopération menée avec une région du Sénégal dans le domaine de l'énergie solaire et du micro-crédit .

Il lui a été demandé d'œuvrer à la reconnaissance de l'action des régions, aux côtés des Etats centraux, comme élément clef dans la lutte contre les changements climatiques , ajoute son cabinet. Elle sera présente à la conférence sur le réchauffement climatique de Copenhague en décembre 2009, précise-t-il.

La présidente de la région Poitou-Charentes et ancienne ministre de l'Environnement en a profité pour rappeler l'importance cruciale, pour l'avenir de la planète, du processus de négociation internationale qui mènera à cette conférence internationale . Cette lutte doit constituer une opportunité de mutation économique pour les pays industrialisés et de développement pour les populations du Sud qui seront les premières exposées aux bouleversements du climat , commente-t-elle.

Réactions2 réactions à cet article

 
ENFIN !

Madame ROYAL est enfin reconnue pour ces capacitées a faire bouger les choses et son grand sens politique , c'est bizarre en France la presse s'obstine a la faire passée pour ce qu'elle n'est pas ! mais la presse obei facilement a son roitelet

anais | 22 juin 2009 à 20h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
BRAVO A ELLE

Il y en a à qui la défaite du Parti Socialiste aux élections européennes réussit plutôt bien. Après avoir été désignée représentante du P.S. auprès de l'Internationale Socialiste, Ségolène Royal a été choisie par l'Organisation des Nations Unies comme ambassadrice du Programme des Nations Unies pour le Développement.
L'ancienne ministre de l'Environnement du gouvernement Bérégovoy affiche en effet un bilan plutôt positif sur les questions environnementales : lors de son passage au ministère, de nombreux dispositifs ont été mis en place, notamment sur la protection de l'eau, le traitement des déchets et la protection des paysages, et elle a été l'une des premières à tenter d'alerter la classe politique sur les dangers du réchauffement climatique. Et la région Poitou-Charentes, dont elle est présidente, est aujourd'hui leader dans le domaine des énergies renouvelables, en particulier avec le lancement d'un gigantesque plan de développement de centrales photovoltaïques, le plus important d'Europe.
Auprès du PNUD, Ségolène Royal sera chargée "d'œuvrer à la reconnaissance de l'action des régions (…) comme élément-clef dans la lutte contre les changements climatiques".

fred | 23 juin 2009 à 19h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager