En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Solaire : le CEA-Liten et la fondation MAScIR collaborent sur la durabilité des centrales à concentration

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

La Fondation MAScIR (Moroccan foundation research) et le CEA-Liten (laboratoire d'innovation des technologies des énergies nouvelles) vont travailler de concert, pendant trois ans, sur une étude visant à optimiser la durée de vie de centrales solaires thermiques à concentration implantées au Maroc. Cette étude se penchera sur le vieillissement des miroirs de Fresnels (développés par le CEA pour la société française Alcen) et des différents composants d'une centrale solaire et du système de stockage de chaleur sous un climat désertique et en bord de mer.

''Les partenaires espèrent ainsi adapter la technologie existante aux spécificités du Maroc pour atteindre un prix de revient du kilowattheure électrique produit compatible avec le marché de l'électricité marocain, indiquent les deux centres de recherche dans un communiqué de presse. Ce partenariat s'inscrit dans le cadre de la volonté de positionner le Maroc dans les rangs des pays producteurs de technologies, de permettre l'éclosion d'une économie à forte valeur ajoutée et de renforcer l'image du Maroc au niveau international favorisant ainsi son attractivité pour les investissements étrangers''.

Le Maroc importe aujourd'hui 95 % de son énergie, mais le pays a lancé en 2010 son Plan solaire qui prévoit la construction d'une capacité de production électrique solaire de 2GW entre 2015 et 2019.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager