Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Solaire : les nouveaux lauréats de l'appel d'offres Autoconsommation et sol sont connus

Energie  |    |  Félix Gouty  |  Actu-Environnement.com

Le 5 novembre dernier, le ministère de la Transition écologique a désigné les lauréats des volets autoconsommation et sol, en dixième période, de l'appel d'offres dit CRE4. Pour rappel, ce dernier a été lancé, en août 2016, pour le volet « centrales solaires au sol », et, en février 2017, pour le pan « autoconsommation », afin d'octroyer un complément de rémunération aux installations photovoltaïques.

Concernant le premier volet, le ministère a nommé 80 nouveaux lauréats pour un volume total de 636,7 mégawatts-crête (MWc), sur 700 MWc. L'installation la plus puissante sélectionnée est la centrale solaire de Romily, en Aube, qui s'élève à 42,79 MWc. Avec 24 projets lauréats, la Nouvelle-Aquitaine est, en outre, la région la plus représentée. Par ailleurs, le ministère souligne que « le prix moyen proposé par les lauréats est de 56,65 € le mégawattheure pour l'ensemble des projets, soit une baisse d'environ 3 % par rapport à la période précédente ». Pour les projets au sol, la première période de l'appel d'offres dit PPE2 (ou CRE5), dévoilé par le Premier ministre, Jean Castex, en août dernier, s'ouvrira du 13 au 23 décembre prochain, pour une puissance appelée de 700 MW.

Soixante-et-onze projets d'autoconsommation ont été sélectionnés, s'élevant au total à 17,62 MWc sur une puissance appelée de 25 MWc. L'installation lauréate la plus puissante, évaluée à 804,1 kWc, est celle de Pomona Passion Froid Paris-Nord, dans le Val-d'Oise. Le groupe de distribution Lidl est attaché à 44 projets sélectionnés. De plus, la région Nouvelle-Aquitaine reste, là encore, la plus représentée, avec 14 projets lauréats. La première période de l'appel d'offres PPE2, portant sur l'autoconsommation, est d'ores et déjà ouverte jusqu'au 26 novembre 2021. Elle concerne les installations de 500 kWc ou plus, pour un volume appelé de 50 MW. Les projets de moindre puissance sont désormais couverts par l'arrêté tarifaire du 6 octobre 2021.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Micro-onduleur QS1, pour les panneaux photovoltaïques à haut rendement APsystems