En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'avion solaire Solar Impulse a volé 26 heures sans carburant

Transport  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Le projet d'avion solaire Solar Impulse a franchi une étape cruciale ses derniers jours en volant pendant plus de 26 heures sans utiliser de carburant. De mercredi 7h à jeudi 9h, le prototype a volé grâce à la seule énergie du soleil, ce qui en fait le vol le plus long et le plus haut de toute l'histoire de l'aviation solaire !

Au cours de la journée, l'avion est monté progressivement en altitude à plus de 8.700 mètres. Ses 400kg de batteries ont pu être chargées au maximum grâce au 12.000 cellules solaires disposées sur son aile de 63 mètres d'envergure. Le prototype est ensuite descendu à de plus faibles altitudes pour voler jusqu'au lever de soleil suivant.

''Ça fait plus de 40 ans que je pilote mais ce vol a été le plus incroyable de toute ma carrière'', s'est exclamé, dès sa sortie du cockpit, André Borschberg, CEO et Co-fondateur de Solar Impulse. ''Observer le niveau d'énergie augmenter en plein vol grâce au soleil... et ensuite quel suspens ! Nous ne savions pas si nous allions réussir à rester en l'air toute la nuit. Et enfin, quel bonheur de voir le soleil se lever et imaginer l'énergie circuler à nouveau dans les panneaux solaires'', a-t-il ajouté.

La réussite de ce premier vol de nuit réalisé par un avion solaire est fondamentale pour la suite du projet Solar Impulse. En effet, la capacité du HB-SIA à se maintenir en vol durant la nuit grâce à l'énergie solaire amassée pendant le jour étant avérée, il s'agit désormais de repousser les limites humaines et technologiques encore plus loin. Les prochaines grandes étapes de Solar Impulse seront la traversée de l'Atlantique et le tour du monde à bord d'un 2ème prototype qui sera mis en chantier cet été.

Réactions1 réaction à cet article

 
génial

superbe défi dans le ciel de l'éco-responsabilité.
Après Blériot et Lindbergh, voici Borschberg (+ Piccard !!).
Impatient de connaitre l'exploit de la traversée de l'Atlantique, après les bateaux à voiles il y eut les bateaux à mazout et les avions au kérosène ... et maintenant place à l'avion solaire ! (et le retour des bateaux à voiles ?)

opinion-privee | 12 juillet 2010 à 13h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager