Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Avec Solarhona, la Compagnie nationale du Rhône se dote d'une filiale 100 % énergie solaire

Energie  |    |  Nadia Gorbatko  |  Actu-Environnement.com

Déjà détentrice d'une capacité de production d'un gigawatt (GW) dans le solaire et l'éolien, en plus de ses 3 GW de puissance hydroélectrique, la Compagnie nationale du Rhône (CNR) annonce la création d'une filiale totalement spécialisée dans le développement de l'énergie solaire dans la vallée du Rhône. Un territoire à fort potentiel. Baptisée Solarhona, cette nouvelle structure se concentrera sur les projets photovoltaïques de petite taille : au sol sur des surfaces déjà artificialisées, sur les toitures de bâtiments publics ou industriels, les ombrières de parkings et les plans d'eau. Dans le cadre de communautés d'énergie notamment, les collectivités, entreprises et agriculteurs locaux pourront s'associer au capital et à la gouvernance des projets, en veillant à la préservation du foncier et de la biodiversité locale.

« L'actualité nous montre quotidiennement l'urgence d'agir pour la transition écologique et l'indépendance énergétique de la France. Ce contexte nous oblige à nous réinterroger sur nos modèles pour accélérer le déploiement des énergies renouvelables », explique Laurence Borie-Bancel, présidente du directoire de CNR. Grâce à cette approche partenariale et redistributive, tournée vers les besoins des territoires, la filiale d'Engie et de la Caisse des dépôts, premier producteur d'électricité renouvelable en France, espère multiplier par sept sa puissance photovoltaïque installée dans la vallée du Rhône, en totalisant 1 GW d'ici à 2030. Conçue comme une « entreprise-laboratoire des énergies du futur », sa nouvelle structure a ouvert deux antennes, à Lyon et à Montpellier. Elle compte déjà plus de 80 projets engagés dans les territoires du sillon rhodanien. L'investissement prévu atteindrait le milliard d'euros à l'horizon 2030.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Nadia Gorbatko

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

STOCK-O, chauffe-eau intelligent pour augmenter l'autoconsommation solaire SYSTOVI