En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Utilisation des solvants organiques et fabrication de dioxyde de titane : la directive IED transposée

Risques  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

Un arrêté de la ministre de l'Ecologie, publié le 9 avril, transpose certaines mesures réglementaires de la directive IED applicables aux activités utilisant des solvants organiques ainsi qu'aux installations produisant du dioxyde de titane.

"Les dispositions du texte reprennent telles quelles celles de la directive IED", indique le ministère de l'Ecologie. Elles entrent en vigueur dès le 10 avril 2013, à l'exception de celles relatives à la surveillance continue des émissions dans l'air des installations de fabrication du dioxyde de titane qui entrent en vigueur le 7 janvier 2014. Pour bénéficier de cette échéance, ces dernières doivent toutefois être en service et détenir une autorisation.

Le nouvel arrêté abroge l'arrêté du 1er mars 1990 relatif au programme de réduction de la pollution provoquée par les déchets de l'industrie du dioxyde de titane et modifie l'arrêté intégré du 2 février 1998.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…