En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

700 maires du monde s'engagent à Paris dans la lutte contre le changement climatique

Des élus locaux du monde entier se sont réunis à Paris ce vendredi pour exprimer leur engagement dans la lutte contre le changement climatique et faire pression pour un accord sur le climat ambitieux. 04 décembre 2015

Spécial COP - Retrouvez les moments forts de la conférence Retrouvez les moments forts de
 la conférence climat de Paris le Bourget
700 maires du monde s'engagent à Paris dans la lutte contre le changement climatique

Soyez ambitieux, nous sommes déjà au travail. C'est le message que souhaitaient faire passer les maires du monde aux négociateurs qui planchent depuis le 30 novembre au Bourget sur le projet d'accord sur le climat. Réunis à l'Hôtel de ville de Paris ce vendredi 4 décembre, près de 700 élus locaux ont décidé de montrer l'exemple en s'engageant, en marge de la COP 21, dans des objectifs ambitieux. Qu'ils soient maires de Madrid, Amman, la Nouvelle-Orléans ou Libreville, un seul objectif les réunissait : apporter une pression "positive" sur les négociations officielles. D'ailleurs, "une délégation de maires, conduite par Michael Bloomberg [envoyé spécial des Nations unies pour les villes et ancien maire de New York] et Anne Hidalgo [maire de Paris], délivrera les conclusions du sommet au Bourget lors de l'«Action Day» du 5 décembre".

Réduire les émissions des villes de 3,7 Gt

Anne Hidalgo à propos de la lutte contre le changement climatique Marie Jo Sader
 
Dans la lignée du sommet des acteurs non-étatiques de Lyon, cette mobilisation des élus locaux vise à souligner "le rôle historique qu'entendent jouer les villes, qui concentrent une part considérable des émissions de gaz à effet de serre mais qui ont surtout des solutions concrètes à apporter". Les villes représentent aujourd'hui plus de la moitié de la population mondiale mais aussi, et surtout, près de deux tiers des émissions de gaz à effet de serre liées à l'énergie et plus d'un tiers des émissions globales. Pour lutter contre les impacts du changement climatique, les villes devront aussi développer des stratégies d'adaptation.

Les élus locaux souhaitent donc se positionner comme des laboratoires de la lutte contre le changement climatique et soulignent les nombreux leviers dont ils disposent : "Les gouvernements locaux gèrent un grand éventail de services -transports, infrastructures, gestion de l'eau et des déchets- pour lesquels des investissements peuvent réduire les émissions de gaz à effet de serre de façon significative".

Pour montrer leur engagement, les maires réunis à Paris ont prévu de s'engager, dans une déclaration commune, à réduire leurs émissions de 3,7 gigatonnes, soit "30% de la différence entre les engagements nationaux actuels et les niveaux d'émissions recommandés pour limiter la hausse des températures à 2°C". L'un des moyens pour y parvenir ? Soutenir une transition vers une énergie 100% renouvelable.

Trouver de nouveaux leviers d'investissement

Mais l'argent est souvent le nerf de la guerre et un frein à l'action… Dans le même temps, au Bourget, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a présenté un rapport sur le financement des villes bas carbone et résilientes. "Les recommandations de ce rapport, si elles sont mises en place, peuvent aider à débloquer le capital nécessaire" à la lutte contre le changement climatique.

Pour cela, les gouvernements nationaux doivent instaurer des mécanismes incitatifs, à l'instar du Brésil qui a mis en place un dispositif de transfert fiscal qui permet aux Etats de reverser une partie du revenu de leurs taxes aux villes qui créent des espaces naturels protégés. Les villes peuvent également instaurer un prix carbone, ce qui a permis à Tokyo de réduire, en quatre ans, ses émissions de 23%. Enfin, il faut faciliter l'accès au financement en matière d'habitat durable, comme le font déjà la Banque interaméricaine de développement et la Banque de développement KfW en Allemagne.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager