Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La majorité des Français serait opposée à la taxe carbone

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Alors qu'une réunion, présidée par Nicolas Sarkozy, s'est tenue ce vendredi 4 septembre sur les modalités de la mise en place de la taxe carbone, les trois quarts des Français se disent opposés à cette mesure prévue en 2010, selon un sondage* CSA pour l'UFC Que Choisir paru aujourd'hui.

La polémique enfle autour de la taxe carbone, ou ce qu'il convenait jusque-là d'appeler plus justement Contribution climat énergie (CCE). Un rapport d'experts présidé par l'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard et remis au gouvernement le 28 juillet, préconise une taxation des émissions de CO2 à hauteur de 32 euros la tonne en 2010 pour atteindre 100 euros par tonne en 2030, afin de réduire l'utilisation des énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon).

Mais si le prix à la tonne fait débat au sein même du gouvernement, l'opposition, qui jusqu'alors était plutôt favorable à cette mesure, est désormais divisée sur la taxe carbone.

Selon ce sondage, 74% des sondés sont défavorables, dont 56% ''tout à fait'' défavorables à la mise en place de cette mesure. Pour justifier cette opposition, 59% disent que la taxe est ''injuste'' car elle pénalise les personnes qui sont obligées d'utiliser leur voiture tous les jours. 50% des sondés se disent contre toute taxe supplémentaire. Mais si l'intégralité de la future taxe carbone était reversée aux ménages par le biais d'un chèque, l'opposition des sondés est ramenée à 45%.

Un autre sondage TNS Sofres/Logica **, réalisé pour Europe1 publié hier, montre également l'hostilité des deux tiers de Français à la taxe carbone. 73% la jugeant même inefficace pour réduire la consommation d'énergie. Les sympathisants de gauche (67%) comme de droite (63%) sont contre. 69% de ceux du Modem, et 60% des Verts la désapprouvent également. 63% des sondés estiment même que les particuliers font assez d'efforts pour consommer moins d'énergie, mais 56% pensent que les entreprises, au contraire, ne font pas assez d'efforts.

Nicolas Sarkozy tranchera la semaine prochaine sur la taxe carbone

Alors que dans un entretien récemment accordé au ''Figaro Magazine'', le premier Ministre François Fillon avait annoncé que le montant de la taxe carbone serait fixée à 14 € par tonne de CO2, le Président de la République a procédé aujourd'hui à des arbitrages sur les modalités notamment de compensation de cette taxe qui divise les politiques et l'opinion.

Dans un communiqué publié par l'Elysée, le Président de la République a confirmé, à l'issue d'une réunion de travail en présence notamment de François Fillon et des ministres concernés que la contribution climat énergie serait créée dans la loi de finances 2010 et mise en place sur une base progressive. Le Président a d'ores et déjà annoncé qu'elle sera compensée intégralement par la réduction d'autres prélèvements.

Les modalités précises de mise en oeuvre de la taxe carbone et de sa restitution seront arrêtées et annoncées dans le cours de la semaine prochaine par le Président de la République, a précisé l'Elysée.


* Le sondage CSA / UFC-Que Choisir a été réalisé par téléphone les 2 et 3 septembre 2009, selon un échantillon national représentatif de 1006 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d'après la méthode des quotas.

** L'enquête TNS Sofres/Logica a été réalisée par téléphone les 1er et 2 septembre 2009, auprès d'un échantillon national de 1000 personnes.

Réactions5 réactions à cet article

 
taxe carbone

1 cette taxe dans la forme qui est proposée est parfaitement injuste. en effet les gens qui possède un voiture qui pollue peu ex: 135g/km vont être pénalisés au litre comme les voitures polluant à 270g/km. pour une C3 diesel 135g/km et 5l/100km la taxe se monte a 15 euros la tonne par centime d'augmentation du gasoil.
2 la redistribution est un leurre irréalisable. sur quel critère peut-elle ralisée ? il serait préférable d'investir cet argent dans l'aide à la mise à disposition rapide de véhicules électiques ou assimilés, et la les français seraient tous partants.

roland28 | 04 septembre 2009 à 14h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Contre un impot ecologique

Je suis contre l'application de la taxe carbonne en l'état.Ou sont les voitures électriques ,les transports en commun pour les gens logeant en grande périphérie des villes.Si les alternatives n'existent pas il s'agit d'un impot de plus.

mistigri | 05 septembre 2009 à 11h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 
taxe carbone

Non seulement cette taxe est tout ce que vous dites, mais en plus, elle est entourée d'une mystification extraordinaire (mais peu étonnante de la part de notre gouvernement actuel) :
1) Le gouvernement rejette la responsabilité sur les écologistes, comme ça "c'est pas nous, c'est eux". Ainsi, ce sont les écolo et Nicolas Hulo qui vont perdre de la popularité, et pas eux
2) ils se vantent de faire plus pour l'écologie que tout le reste du monde, mais d'une on est très en retard, d'autre part, en jetant la responsabilité sur les écolo, tous les mouvements de sympathie envers eux vont s'éteindre très vite.
3) ils se vantent de faire une fiscalité écologique, alors qu'en réalité ce n'est qu'une taxe supplémentaire, ce n'est pas une remise en question de l'ensemble de notre économie. Comme vous le dites, on tire essentiellement sur les petits, sans leur donner de coup de pouce (supplément au RMI ? aux aides aux familles ? sur les réhabilitation HLM ?) Non, il faut mieux renflouer les caisses de l'état. Et l'argent des pauvres est tellement plus facile à prendre que l'argent des riches partis en suisse...

Jy | 07 septembre 2009 à 09h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:taxe carbone

Bonjour, je ne comprends pas bien votre réaction concernant la taxation puisque le rejet de CO2 est proportionnel à la consommation. Ou alors il aurait pu être prévu de surtaxer les gros consommateurs mais là ce serait bien plus une usine à gaz et je pense que c'est plus au malus de remplir cette fonction.
La redistribution la plus cohérente me semble être celle proposée par la fondation Nicolas Hulot (expliquée de façon très claire sur leur site) qui est une redistribution par un chèque équivalent pour tous les foyers. Malheureusement les politiques étant "cul et chemise" avec les constructeurs depuis bien longtemps la redistribution risque bien d'être farfelue ...

Quant au véhicule électrique c'est un leurre si l'on souhaite en faire la même utilisation que nos voitures actuelles (quelle énergie pour recharger les batteries, quelle énergie et matière pour produire et retraiter les batteries)
La vérité c'est que 90% des voitures qui se déplacent (ou stagnent dans les bouchons) le matin et le soir ont 4 ou 5 places et que seule la place du chauffeur est occupée et ça ce n'est pas rationnel du tout.

chocard | 09 septembre 2009 à 10h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Contre un impot ecologique

Et à votre avis, commment peut-on financer le développement de ces alternatives alors que les caisses sont vides ? L'objectif de la taxe est justement de faire perdre en compétitivité les industries fortement émissives, de forcer les consommateurs à se tourner vers des modes de consommation plus économes en énergie, ne serait-ce que pour ne pas payer plus cher. L'argent récolté doit servir par la suite à financer les travaux nécessaires.

On peut être contre les modalités de cette taxe, la juger insuffisante ou peu efficace (ce qui est mon avis), mais la critiquer sur le principe que ce n'est "qu'un impôt de plus" alors que pour la compenser d'autres impôts vont être réduits (ce que je trouve d'ailleurs idiot), témoigne selon moi d'une certaine mauvaise foi de votre part...

Les alternatives viendront, ne vous en faites pas, mais malheureusement, l'homme et son économie sont ainsi faits qu'il faut toujours leur forcer la main pour qu'ils se mettent au boulot. Et si ça doit passer par la sanction de leur mauvais comportement, eh bien soit.

Umwelt | 13 septembre 2009 à 13h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager