En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Malgré la crise, les Français resteraient sensibles à la protection de l'environnement

Selon un sondage CSA réalisé en janvier 2009 pour France nature environnement, les Français continueraient de penser que développement économique et protection de l'environnement sont complémentaires.

Gouvernance  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com
Dans le contexte actuel, près d'un Français sur deux (47 %) estime que la protection de l'environnement est tout à fait prioritaire. 38 % pensent qu'elle est importante mais pas prioritaire. Voici en substance les résultats d'un sondage réalisé par l'institut CSA les 7 et 8 janvier 2009 auprès de 1.004 personnes.
Selon les conclusions de l'institut, pour une majorité de Français, la crise économique et financière ne doit ainsi pas se résoudre au détriment des préoccupations environnementales, qui restent centrales. Un sentiment partagé par l'ensemble des Français, quelque soit leur niveau de revenu.
80 % des personnes interrogées est même convaincu que l'investissement dans les activités vertes peut participer au soutien de l'économie et de l'emploi. Le CSA note l'intensité des réponses (43 % de tout à fait convaincus) alors qu'habituellement, la majorité des réponses oscillent entre « plutôt oui » et « plutôt non ».
Les Français se disent d'ailleurs en attente d'informations pour les orienter dans leurs achats et le choix de produits respectueux de l'environnement. 58 % d'entre eux ne se sentent pas suffisamment informés (72 % chez les CSP+), contre 40 % jugeant disposer d'une information suffisante.

Opposition persistante dans les comportements

En revanche, l'institut note que dans les faits, les Français sont peu conscients de leur impact sur l'environnement dans leur vie professionnelle et de la réalité de certaines mesures sur l'environnement. 72 % des actifs interrogés déclarent avoir le sentiment que dans leur activité professionnelle, les conditions et méthodes de travail sont respectueuses de l'environnement.
Interrogés sur la « prime à la casse », les Français répondent majoritairement que cette mesure est positive pour l'environnement (58 %) au motif qu'elle permet de retirer des voitures polluantes de la circulation. 37 % des personnes interviewées estiment à l'inverse que cette mesure ne protège pas l'environnement car elle incite à la production et à la consommation automobile. Pour Jean-Daniel Levy, du CSA, ce résultat souligne la tension qui existe entre le consommateur et le citoyen en matière d'environnement.

Pour Sébastien Genest, président du FNE, la conclusion qui ressort de ce sondage est que, malgré le contexte de crise économique, l'environnement n'est pas mis de côté. Au contraire, c'est une attente des Français. Cette attente doit se traduire au niveau de tous les acteurs de la société. Nous sommes conscients de notre responsabilité en tant qu'association : il ne s'agit pas seulement de dénoncer mais aussi de proposer un projet cohérent, en phase avec le problème auquel nous sommes confrontés. Il y a un manque d'appropriation du Grenelle par certains décideurs. Le Grenelle a ouvert une voie de travail mais nous devons aujourd'hui le dépasser et le traduire au niveau local. Nous avons besoins de davantage de dialogue environnemental et cela passe par une confrontation de points de vue. La responsabilité ne doit pas peser sur deux seules personnes : Nicolas Sarkozy et Jean-Louis Borloo. C'est l'affaire de tous.

Réactions1 réaction à cet article

 
marseille

ce ne sont pas les citoyens qu'il faut convaincre (encore que!!) mais nos chers!! élus.Regardez la CUM,Communauté Urbaine de Marseille qui construit un bel incinérateur,véritable contresens économique et écologique.Ou un plan de relance qui passe par la construction d'autoroutes,alors que les voitures ne se vendent plus.Ou encore d'inutiles EPR ,pour fournir de l'électricité de base dont on n'a pas besoin.Quant à favoriser les économies d'énergies,là,il n'y a pas de lobbies.CQFD?

kine | 13 février 2009 à 01h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager