Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Sophie Lardy-Fontan est la nouvelle directrice du laboratoire d'hydrologie de l'Anses

Sophie Lardy-Fontan a été nommée directrice du laboratoire d'hydrologie de l'Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), le 17 octobre dernier. Elle succède à Jean-François Munoz.

Nomination  |  Eau  |    |  Dorothée Laperche
   
Sophie Lardy-Fontan est la nouvelle directrice du laboratoire d'hydrologie de l'Anses
© DR
   

Après une thèse sur les substances émergentes dans les écosystèmes aquatiques français, Sophie Lardy-Fontan a intégré le Laboratoire national de métrologie et d'essais de Paris pour un post-doctorat. Elle rejoint ensuite la direction de la métrologie scientifique et industrielle de cette structure.

Désormais à la tête du laboratoire d'hydrologie de l'Anses, elle en coordonnera l'ensemble des travaux scientifiques pour contribuer à la sécurité sanitaire des eaux. Cette structure est en effet le laboratoire de référence pour l'eau potable. Il gère l'agrément des laboratoires pour la réalisation des prélèvements et des analyses du contrôle sanitaire des eaux. Il est également le laboratoire de référence pour la surveillance du Sars-Cov-2 dans les eaux usées et les boues de stations d'épuration. Il mène également des programmes de recherche sur l'ensemble du cycle de l'eau.

« Depuis la pandémie due au Sars-Cov-2, l'eau a également pris une nouvelle dimension, puisqu'elle est désormais reconnue comme un outil de la surveillance épidémiologique. Avec l'ensemble de mes collaborateurs, j'aurai à cœur de conduire des travaux de référence, d'appui et d'expertise indépendants et de haute qualité pour garantir la qualité sanitaire des eaux et la robustesse des données de contrôle et de surveillance, en réponse aux attentes des autorités publiques et, plus largement, de la société civile, a indiqué Sophie Lardy-Fontan. Je souhaite consolider le positionnement du laboratoire et la reconnaissance nationale et européenne de l'Anses comme interlocuteur scientifique clé pour répondre aux risques et enjeux présents et émergents de la qualité des eaux et des milieux. »

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]