En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Un excès de risque de cancer identifié autour du stockage de déchets radioactifs de l'Aube

Risques  |    |  Laurent RadissonActu-Environnement.com
Un excès de risque de cancer identifié autour du stockage de déchets radioactifs de l'Aube

Le risque de décéder d'un cancer du poumon est plus élevé pour les hommes vivant dans une zone de 15 km autour du centre de stockage de déchets radioactifs de Soulaines (CSFMA) que dans le reste des deux départements de l'Aube et de la Haute-Marne dans lesquels il se situe. Ce centre, exploité par l'Andra, stocke depuis 1992 des déchets radioactifs de faible et moyenne activité à vie courte.

Cette information a été révélée par Santé publique France le 6 juin et porte sur la période d'étude 1998-2012. "Cet excès de risque se traduit par 138 décès par cancer du poumon observés contre 131 attendus. Cette différence est statistiquement significative", explique l'Agence nationale de santé publique. D'autant que l'incidence de ce cancer est déjà plus élevée dans ces deux départements que la moyenne nationale. Santé publique France distingue toutefois deux périodes : de 1998 à 2007, où l'excès de risque s'élève à 28%, et de 2008 à 2012 où l'agence ne constate pas d'excès significatif.

L'absence d'information sur les caractéristiques individuelles des habitants de la zone et le faible nombre de riverains "ne permettent pas de confirmer ou d'infirmer avec certitude un lien de causalité entre l'exposition aux rejets potentiels du CSFMA et le risque de cancer du poumon observé dans la zone de proximité", conclut toutefois l'agence.

Réactions1 réaction à cet article

 

...je vois déjà les choux gras que certains pourront faire de ce type de non-information ! En clair : il y a -peut-être- un excès, mais on ne connaît absolument pas le profil des populations concernées, pas neutre puisque déjà plus sujets que le Français moyen à ce type de pathologie... Un biais à la Séralini ? Ne pas oublier non plus que la radioactivité des colis stockés est généralement inférieure à celle d'un granit breton : il faudrait d'abord expliquer comment ça peut être néfaste pour la population environnante...

dmg | 12 juin 2018 à 12h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…