Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Renouvelables : 92 entreprises et associations professionnelles plaident leur cause à Bruxelles

Energie  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Après les poids lourds de l'énergie en Europe en septembre 2013, c'est aujourd'hui au tour des entreprises du secteur des énergies renouvelables d'aller plaider leur cause à Bruxelles. Alors que les premiers appellent à "ajuster" le soutien public à la production des énergies renouvelables, les seconds demandent pour 2030 des objectifs ambitieux et contraignants en matière d'énergies renouvelables.

Mercredi 12 février, les dirigeants des entreprises Acciona Energia, Alstom, Enercon, ERG Renew, RES Med et Vestas, ont lancé un appel signé par 91 entreprises et associations professionnelles européennes. Alstom, Bouygues, France Hydro Electricité, Solaire Direct, le Syndicat des énergies renouvelables ou encore France Energie Eolienne, figurent parmi les signataires.

"Un objectif ambitieux en matière d'énergies renouvelables accélérera la croissance verte, créera 570.000 emplois supplémentaires et économisera 260 milliards d'importations d'énergie fossile", ont indiqué les 6 chefs d'entreprise, citant les conclusions de l'étude d'impact de la Commission européenne ayant servi de base à sa proposition de paquet énergie climat pour 2030.

Si les dirigeants ont bien accueilli les objectifs proposés par la Commission européenne pour 2030, ils déplorent qu'"ils n'aillent pas assez loin". "C'est pour cela que nous encourageons les Chefs d'Etats de l'Union européenne à supporter l'appel du Parlement européen en faveur d'objectifs nationaux contraignants ainsi qu'un objectif global européen d'au moins 30%".

Réactions3 réactions à cet article

 

Citation: "[...]en faveur d'objectifs nationaux contraignants..."
Pourquoi Ecologie égale toujours CONTRAINTES?
Si ce lobby demande des objectifs contraignants c'est que sans contrainte leur modèle économique ne survit pas. Parce que sinon quel besoin y aurait-il de faire du lobbying??

ami9327 | 13 février 2014 à 22h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Quand seront reçus à Bruxelles les millions de citoyens de l'Europe en précarité énergétique qui ne peuvent plus payer leurs factures.
Messieurs les lobbyistes, développez tant que vous voulez l'éolien et le photovoltaïque à la seule condition que cela baisse le montant des factures (prix de l'énergie +taxes dont CSPE).
Quant aux emplois: des promesses mais après avoir toucher les subventions nos lobbyistes se permettent de licencier leur personnel au moindre renversement de conjoncture :Areva, Vestas, Siemens et les autres...

ITC78 | 13 février 2014 à 22h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ ami9327
bien sûr que le modèle économique est bon pour les Enr, et du lobbying il en faut, pour lutter contre les autres lobbys, que sont les énergies grises, fossiles, et nucléaires ....
ces énergies polluantes arrosent de dollars de nombreuses personnes puissantes, qui sont introduites dans les cercles du pouvoir, et qui font tout pour que cela change le moins possible.
ouvrez un peu les yeux ....

sophie | 27 février 2014 à 12h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Feu à LED rouge MI Obsta pour balisage des mâts de mesure de vent OBSTA