En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Photovoltaïque : Sputnik Engineering (SolarMax) dépose le bilan

Energie  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°343 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°343
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Le 28 novembre, la société Sputnik Engineering AG (marque SolarMax) a déposé le bilan, rapporte la presse suisse. Deux-cent-soixante-dix emplois sont menacés. Une restructuration était annoncée pour 2015.

La société avait déjà supprimé une cinquantaine d'emplois l'an dernier, mais n'était pas parvenue à redresser la situation. Sputnik avait alors planifié une deuxième restructuration pour 2015, qui une fois de plus a été jugée insuffisante.

Réactions4 réactions à cet article

 

Qui vit du mensonge périra par le mensonge. Qui vit de subventions périra faute de subventions.

Laurent Berthod | 02 décembre 2014 à 11h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Si vous avez raison Laurent, il ne restera plus grand chose en France : agriculture, élevage, presse, cinéma, télévision, pêche, théâtre, syndicat, association, industrie dans les zones défavorisées, commerces dans les zones défavorisées, ect...

Une belle révolution en perspective

Pascal | 03 décembre 2014 à 09h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

En fait il ne restera pas grand chose dans les pays occidentaux, car entre protectionnisme et subventions géneralisés dans le monde (EU d´Amérique et Chine comprise), il ne restera plus qu´à mettre la clef sous la porte incluant notre industrie nucléaire et militaire et acheter chinois. D´autre part si l´Inde s´apercoit qu´elle ne peut pas concurrencer la chine dans la fabrication des modules photovoltaiques, comment nous, pouvons-nous le faire? Les EU d´Amérique n´ont aucun complexe, leur solutions c´est le protectionnisme.

Il faut reconnaitre que les choses ne sont pas simple. Aucun modèle
économique n´est satisfaisant face à la concurrence internationale.
L´investissement en R&D est la seule alternative, mais la encore les subventions étatiques ou européennes sont essentielles. Alors qui a la solution autre que la simple caricature idéologique?

Note:De tous les secteurs qui recoivent des subventions, il ne faudrait surtout pas oublier d´inclure les partis politiques).

Joel | 03 décembre 2014 à 11h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonsoir à tous les contributeurs du forum d'Actu-environnement.
En fait, je partage totalement l'avis de Joël, et j'espère que ces écrits ne sont pas "désabusés" mais politiquement "lucide".
Depuis l'idée d la création d'une entité "EUROPE", mais en réalité depuis la reconstruction d'après guerre (Plan Maréchal, je ne suis pas sur de l’orthographe) la France, mais pas la seule, vit grâce aux subsides des autres, des banques, et les français surnagent grâces aux subventions, aides, détaxations, seuls les requins de la finances tirent leurs épingles du jeux.
12 ans passé dans le solaire thermique (avant la ""crise"" de 2008) spécialisé dans les installations collectives et les réseaux de chaleur m'ont forgé des convictions.
Heureusement que jusquà maintenant, on peut encore rêver.
Alors, je lis avec beaucoup d'ironie, vos commentaires de "passionnés" manquant totalement de recul et d'objectivité.
Petit défi intellectuel, qui d'entre vous, tous les contributeurs "ÉCOLOS dans l’âme" serait en mesure de nous proposer un schéma de développement respectueux des énergies gratuites, accepter par tous, et respectueux de l'environnement (face aux autoritaires ayatollah de "l'écologie).
Je serai curieux de lire, d'y adhérer et de défendre ce PLAN, s'il est intelligent, cohérent, environnementalement réalisable.
A bientôt de vous lire.
Pasdepseudo alias Michel.
PS: A l'adresse des régulateurs d'Actu-environnement, merci de diffuser ce message sur tous les "commentaires" d'actualité.

Pasdepseudo | 03 décembre 2014 à 19h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager