Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Une start-up française a conçu des cartouches filtrantes à lithium écoresponsables

Energie  |    |  Félix Gouty  |  Actu-Environnement.com
Une start-up française a conçu des cartouches filtrantes à lithium écoresponsables

Une start-up française spécialisée dans la fabrication de filtres lithium « propres » vient d'obtenir un important financement. Geolith a réalisé une levée de fonds d'1,5 million d'euros, regroupant 1,2 million mobilisé par le groupe Eurodia, centré sur la purification liquide, et 300 000 euros de Business Angels, investisseurs historiques de la start-up.

La raison de ce nouveau partenariat réside dans l'innovation de Geolith, appelée « Li-Capt » : des cartouches filtrantes à lithium recyclables et de conception écoresponsable. Ces dernières sont conçues à partir de microfibres recyclées auxquelles Geolith a greffé ce qu'elle qualifie de « nanoparticules actives ». Les filtres ainsi conçus peuvent être installés dans des appareils de traitement des eaux, notamment celles d'où est extrait le lithium nécessaire aux batteries électriques. La cartouche filtrante de Geolith « s'adapte à tout type de saumure lithinifère (eaux salées contenant du lithium) » issue de la géothermie, explique la start-up dans un communiqué.

Par ailleurs, d'après les cofondateurs de Geolith, Jean-Philippe Gibaud et Didier Muschalle, le rendement de filtration du lithium de Li-Capt s'élèverait à 95 %, contre 30 à 40 % en moyenne pour les méthodes conventionnelles. Ce potentiel permettrait ainsi aux cartouches d'obtenir du lithium quasi-pur et d'en extraire même dans des eaux à faible concentration.

« L'extraction éco-responsable de Li-Capt associée à la purification éco-efficiente de nos procédés va nous permettre de proposer des installations complètes, de la saumure brute au produit commercial, l'hydroxyde de lithium utilisé dans la fabrication des batteries, avec une qualité maximale et des performances environnementales garanties », a déclaré Mathieu Bailly, président d'Eurodia, dans un communiqué. Grâce à ce financement, Geolith, incubée depuis quatre ans à Paris-Saclay, devrait pouvoir lancer le développement et la fabrication de ses cartouches Li-Capt sur son site industriel dans le Grand-Est.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Centre de Test Pellenc ST : optimisez vos process de traitement des déchets Pellenc ST