Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Stockages de liquides inflammables : de nouvelles prescriptions en consultation

Risques  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Le ministère de la Transition écologique soumet à la consultation du public, jusqu'au 4 septembre prochain, deux projets d'arrêtés qui viennent compléter les textes pris en septembre 2020 dans le cadre du plan post-Lubrizol.

Ces projets, qui seront soumis au Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques (CSPRT) du 14 septembre, concernent les stockages de liquides inflammables relevant des régimes de l'enregistrement et de la déclaration.

Ils prévoient de mettre en cohérence les textes applicables à ces installations avec ceux portant sur les installations soumises à autorisation. Le premier modifiera l'arrêté du 22 décembre 2008 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations soumises à déclaration sous les rubriques 1436, 4330, 4331, 4510, 4511, 4722, 4734, 4742, 4743, 4744, 4746 ou 4748 de la nomenclature des ICPE. Le deuxième modifiera l'arrêté du 1er juin 2015 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations relevant du régime de l'enregistrement au titre des rubriques 4331 ou 4734.

Les modifications portent sur les points suivants : interdiction à terme de stockage, dans des récipients mobiles susceptibles de fondre, de liquides inflammables non miscibles dans l'eau ; renforcement des prescriptions relatives aux stockages des liquides inflammables en bâtiment et à l'extérieur ; et renforcement des moyens de lutte contre l'incendie. Pour les installations existantes, les textes prévoient la mise en place d'une détection incendie dans un délai de 4 ans, une étude sur les effets thermiques d'un incendie en dehors des limites du site sous 2 ans pour les installations enregistrées et 4 ans pour les déclarées, ainsi que la mise en place de rétentions pour les stockages de récipients mobiles de liquides inflammables en extérieur d'ici 5 ans pour les installations enregistrées.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Accompagnement dans votre Schéma de Défense contre l'Incendie (DECI) Cereg