En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La stratégie de relance de Saur vise l'international et le développement de nouveaux services

Eau  |    |  Dorothée LapercheActu-Environnement.com

"Saur est aujourd'hui en mesure d'adopter une nouvelle dynamique de croissance, assure le groupe dans un communiqué. La croissance est attendue dans trois domaines : les marchés internationaux en premier lieu, le marché français de manière plus modérée et le développement de nouveaux services".
Son objectif affiché avec cette stratégie de relance intitulée Initiative 2022 : faire croître son chiffre d'affaires de 700 millions d'euros d'ici 2022. Le groupe avait déjà amorcé un premier virage avec une volonté de se recentrer sur les métiers de l'eau et la vente de Coved, spécialisée dans le recyclage. Son désendettement lui a d'ailleurs permis de conserver le produit de la vente. Saur dispose ainsi de 250 millions d'euros qu'elle souhaite investir dans les métiers de l'eau.
Concernant son premier axe de développement, l'activité à l'international, Saur a fait de l'Arabie saoudite un marché clé et ambitionne de multiplier par trois son chiffre d'affaires géré dans ce pays en 2022.
Son second axe, sa volonté de développer de nouveaux services, s'illustre notamment par le rachat fin octobre de la start-up ImaGeau, spécialisée dans la gestion active des ressources en eau souterraine. Le groupe veut désormais proposer "une offre à la carte et sortir de l'approche All inclusive qui ne répond plus au souhait des élus ou des industriels de garder la maitrise de la gestion de leurs services de l'eau". Saur projette de développer une nouvelle approche des centres de pilotage opérationnel à travers des applications de pilotage pour les collectivités et de services pour les particuliers qui donneront accès à la totalité des données collectées sur le réseau. L'entreprise souhaite ainsi "répondre au besoin de copilotage exprimé par les élus et leurs services compétents". Elle compte s'appuyer sur une digitalisation et une optimisation des process opérationnels (gestion de la ressource, recherche de fuites, maintenance à distance et prédictive, etc.) ainsi que des outils de pilotage financiers affinés. Elle prévoit également de réorienter sa relation à ses clients sur la proximité en modernisant ses outils (communication multicanale, proactive et sur-mesure).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…