En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Suez environnement : un nom unique pour répondre aux nouvelles attentes des clients

Eau  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com
Suez environnement : un nom unique pour répondre aux nouvelles attentes des clients

Ce jeudi 12 mars, le groupe Suez environnement a annoncé regrouper sous un même nom ses quelque 40 marques présentes dans 70 pays. Sita, Degrémont, Lyonnaise des Eaux, AGBAR, Aqualogy, United Water, Ondeo Industrial Solutions, ou encore Safege adoptent "Suez Environnement" comme nom unique, ainsi que le nouveau logo dévoilé à cette occasion.

L'entreprise souhaite se "[positionner] sur la gestion durable des ressources". Elle entend "lancer la révolution des ressources", explique Jean-Louis Chaussade, directeur général de Suez environnement, convaincu que nous sommes "à l'aube d'une révolution économique, sociétale, industrielle et écologique".

Simplifier, répondre aux attentes des clients et renforcer les convergences

Cette évolution répond à trois objectifs majeurs. Tout d'abord, il s'agit de simplifier une architecture multi-marques pour gagner en performance et en efficacité commerciale. "Il s'agit d'être mieux identifié par tous les clients du groupe pour accélérer son développement, notamment à l'international et auprès des clients industriels", explique l'entreprise.

Ensuite, le but est de répondre aux attentes des clients qui souhaitent des solutions globales, que ce soit pour gérer des villes intelligentes et durables ou produire différemment en intégrant des matières premières secondaires dans les chaînes de production.

Enfin, le groupe veut renforcer les convergences entre ses métiers. Ici, l'économie circulaire est visée, Suez environnement "[étant passé] d'opérateur de services à gestionnaire de ressources". "La pression sur les ressources naturelles (eau, énergie, matières premières) est telle que les modèles de consommation et de production doivent être repensés pour passer d'une logique de consommation à une logique d'usage et de valorisation", justifie l'entreprise.

De deux métiers à quatre pôles

Jusqu'à aujourd'hui, Suez était structuré autour de deux grands métiers : l'eau et les déchets. Le groupe veut désormais articuler ses activités autour de quatre thèmes principaux : la gestion du "grand cycle de l'eau", le recyclage et la valorisation des déchets, les solutions de traitement de l'eau et le consulting pour un aménagement durable des villes et des territoires.

Côté stratégie, l'entreprise compte développer quatre axes. Il s'agit du "Smart Water" et des nouveaux services, de l'industrie, de la valorisation des déchets et du développement à l'international.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…