En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

PCB en Mayenne : le Coderst s'oppose à la suspension de l'activité d'Aprochim

Eau  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Réuni le 18 avril pour étudier un projet d'arrêté préfectoral suspendant l'activité de l'entreprise Aprochim, le Conseil de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst) a rendu un avis défavorable, rapporte la préfecture. L'avis a été adopté par 13 voix contre le projet de suspension et 10 voix pour.

Cette décision a été prise après avoir entendu l'exploitant et, à leur demande, les représentants du personnel membres du comité d'entreprise et d'associations.

Trois mois de sursis

En conséquence, Corinne Orzechowski, préfète de la Mayenne, décide "de différer toute mesure de suspension de l'activité d'Aprochim à la production, dans un délai de trois mois, d'une étude technique dans laquelle l'exploitant devra détailler les moyens techniques et organisationnels qu'il met en œuvre pour garantir le respect des niveaux de rejets fixés par l'arrêté préfectoral du 12 avril 2012".

"La préfète note que l'exploitant reconnaît ne pas maîtriser totalement son processus industriel, ne pouvant expliquer ni les dépassements des valeurs limites de rejets enregistrées en janvier 2013, ni la dégradation progressive des mesures réalisées depuis novembre 2012 de manière précise", explique la préfecture ajoutant que "ce point est d'ailleurs confirmé par le cabinet d'expertise commandité par le comité d'entreprise". Cependant, la préfecture "entend (…) la volonté de l'exploitant de mettre enfin en œuvre tous les dispositifs adaptés au respect des normes fixées par arrêté préfectoral".

Réactions1 réaction à cet article

 

Cette clémence s'explique peut-être par le peu d'usines capables de faire ce travail. Il n'y en a qu'une autre (mais avec une technique différente) et c'est tout....
Dans les premières années le fonctionnement de cette usine n'a apparemment pas posé de problèmes alors que s'est-il passé? Les normes ont-elles été rendues plus drastiques?

ami9327 | 22 avril 2013 à 21h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…