En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Remous au sein du Syndicat des eaux d'Ile-de-France

Trois intercommunalités ont décidé de ne pas ré-adhérer au Sedif, le Syndicat des eaux d'Ile-de-France, pendant deux ans, le temps d'étudier la possibilité de passer en régie.

Eau  |    |  Albane Canto  |  Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 35.172.233.2
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
La bataille d'Eau de Paris et la création d'une régie publique de l'eau à Paris a-t-elle fait des émules ? Peut-être ! Après des années de sensibilisation et de batailles, trois intercommunalités d'Ile-de-France vont voter, le 19 décembre au soir, leur non ré-adhésion au Sedif, le syndicat des eaux d'Ile-de-France. Cette possibilité est ouverte par la loi Notre, qui impose aux établissements publics territoriaux (EPT) de choisir leur mode de gestion du service public de l'eau au 31 décembre...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager