Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Un nouveau syndicat professionnel des acteurs du traitement des eaux de la parcelle émerge

Eau  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

« Le modèle de l'eau est à repenser et à reconstruire, a indiqué Jérémie Steininger, secrétaire général des industries et entreprises françaises de l'assainissement autonome (Ifaa). Une des pièces du puzzle peut passer par une gestion des eaux à la parcelle. Par exemple, concernant la problématique du pluvial, pourquoi ne pas faire de la contrainte de déconnexion, une opportunité de valorisation ».

C'est l'idée qui sous-tend la création du syndicat professionnel des acteurs du traitement des eaux de la parcelle (Atep). Cette nouvelle association d'acteurs regroupe les fabricants, les entreprises de services et leurs partenaires à travers l'idée de valoriser le traitement des eaux usées, la récupération, le stockage et le traitement des eaux de pluie, la valorisation des eaux non conventionnelles (eaux usées traitées, eaux grises, eau de pluie) dans un même cadre : celui de de gestion des eaux de la parcelle.

« Les conclusions du second volet des assises de l'eau confirme cette tendance avec un objectif de tripler les volumes d'eau non conventionnelle réutilisés d'ici 2025 en facilitant leurs usages », assure dans un communiqué l'Atep.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

DIP-Booster, le système anti-inondation des réseaux d'eau SIDE Industrie