Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Une tonne de déchets est produite chaque seconde en Ile-de-France

Déchets  |    |  Déborah Paquet  |  Actu-Environnement.com

Plus d'une tonne de déchets est produite chaque seconde en Ile-de-France. C'est ce qu'affirme Jean-Philippe Dugoin-Clément, président de l'Observatoire régional des déchets d'Ile-de-France (Ordif), selon son dernier tableau de bord qui s'appuie sur les données de 2014.

En région parisienne, 10.752.000 tonnes de déchets non dangereux ont été traitées dans 206 installations de traitement en 2014. La moitié (5,57 millions de tonnes) était des déchets ménagers et assimilés (DMA) soit 464 kg/hab. Seuls 28% ont été recyclés, le reste étant incinéré ou enfoui. L'Ordif rappelle que l'Ile-de-France doit réduire l'enfouissement de ses déchets de près d'un million de tonnes annuelles d'ici 2028, conformément aux objectifs de la loi de transition énergétique.

Dans cette nouvelle édition, l'Ordif fait un zoom sur les déchets organiques (déchets verts, produits agricoles, biodéchets). L'Observatoire comptabilise ainsi 47 installations de compostage et méthanisation. Au 1er juin 2016, la région francilienne offre une capacité de traitement autorisée de 1.336.000 tonnes par an.

36 projets d'installations de traitement des déchets

Le tableau de bord détaille les informations relatives aux installations de traitement des déchets : centres de tri et de transit, recyclage et valorisation matière, incinération des produits non dangereux, récupération énergétique, enfouissement, gestion des déchets dangereux, etc. A noter : 36 projets d'installations de traitement des déchets (dangereux et non dangereux) sont lancés. Il s'agit notamment d'augmentation de capacité. Parmi ces 36 projets, 19 sont dédiés à la méthanisation de produits agricoles et de biodéchets.

Le document fait ensuite le point par type de déchets, issus des ménages ou des entreprises. Il présente également les coûts liés à la gestion des déchets, mais aussi les emplois créés par le secteur.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Portail web de prise de RDV avec les services déchets des collectivités Infinitri