En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Eolien : 2014 marque la fin de quatre ans de baisse des puissances raccordées

Energie  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Ce vendredi 28 novembre, le Service de l'observation et des statistiques (SOeS) du ministère de l'Ecologie a publié le tableau de bord éolien et photovoltaïque pour le troisième trimestre 2014.

"L'année 2014 sera meilleure que 2013 en termes de puissance raccordée pour l'éolien", se félicite la ministère de l'Ecologie, annonçant que "la puissance raccordée de janvier à septembre 2014 atteint en effet près de 600 MW d'après des chiffres provisoires, contre 581 MW raccordés sur l'ensemble de l'année 2013".

En conséquence, "la baisse continue de la puissance raccordée chaque année depuis 2010 est ainsi stoppé". Reste un bémol néanmoins : le niveau de la puissance raccordée au troisième trimestre 2014 est inférieur à celui du second trimestre.

Fin septembre, la puissance du parc éolien français s'élève à 8.807 MW. La production éolienne atteint 11,6 TWh de janvier à septembre 2014, soit une progression de 16% par rapport aux trois premiers trimestres 2013.

Les gros projets photovoltaïques soutiennent les raccordements

Du côté du photovoltaïque, "l'année 2014 sera également meilleure que la précédente pour le solaire photovoltaïque", annonce le SOeS, ajoutant que "la puissance raccordée ressort en hausse de 53% de janvier à septembre 2014 par rapport à la période équivalente de 2013". De même, le document évoque une accélération du rythme des raccordements et précise que "pas loin des deux tiers de la puissance installée depuis janvier proviennent de gros projets, d'une puissance supérieure à 250 kW".

La puissance raccordée au troisième trimestre 2014 devrait nettement dépasser les 300 MW. Quant à l'ensemble du parc solaire photovoltaïque, il atteint une puissance de 5.412 MW. Sa production progresse de 25% par rapport aux trois premiers trimestres de 2013 et représente 1,4% de la consommation électrique nationale.

Réactions2 réactions à cet article

 

Réjouissons nous, les factures d'électricité vont continuer d'augmenter via la CSPE, grâce à ces renouvelables intermittents dont la production est ridicule par rapport à la puissance installée.
Et on nous parle de ne pas augmenter les impôts!!!

ITC78 | 01 décembre 2014 à 10h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Enfin des bonnes nouvelles

lio | 02 décembre 2014 à 11h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager