En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Tarifs d'achat photovoltaïque en Allemagne : une baisse par palier

Energie  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Dans le cadre de la loi sur les énergies renouvelables (EEG), le Bundestag (seconde chambre du parlement allemand) s'est mis d'accord sur les prochaines baisses des tarifs d'achat du photovoltaïque en Allemagne. Les niveaux de baisse annoncés en mai dernier se feront finalement en deux étapes au lien de prendre effet dès le 1er juillet 2010.

Jusque fin septembre 2010, les tarifs d'achat des installations sur toit baisseront de 13%. Pour les centrales au sol, le tarif baisse de 8% pour les friches industriels ou militaires et de 12% pour les autres terrains. L'obligation d'achat reste supprimée pour les centrales installées sur des espaces agricoles. Une réduction de 3% supplémentaire prendra effet le 1er octobre ce qui portera les tarifs au niveau prévu initialement.

L'Allemagne suit ainsi la tendance observée chez plusieurs voisins européens. L'Italie et l'Espagne ont également revu à la baisse leur appui au photovoltaïque. De même, la France a publié de nouveaux tarifs en janvier 2010 et des réflexions internes au Syndicats des Energies Renouvelables prévoient de nouvelles baisses dès le 1er septembre prochain.

Réactions3 réactions à cet article

 
les énergies renouvelables et l'état

Il est clair qu'à terme, ERDF ne sera plus obligé de racheter notre énergie. Quand on pense aux publicités qui ont avaient circulé sur les "bienfaits" de cette énergie naturelle dans les médias, on pourrait se poser la question sur les intentions de nos dirigeants : un pas en avant puis deux pas en arrière, un jour c''est bleu le lendemain c'est noir,mais on ose aussi nous dire que nous n'avons pas compris ou avons mal interprêté leurs dires.........

Roc13 | 16 juillet 2010 à 14h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Est-il normal...

...Que cette énergie soit payée au prix fort ?
Quand on entend que le prix d'achat a frisé les 600 Euro le MWh (à une certaine période). Sachant que le MWh de l'hydraulique est en moyenne aux environs des 55 Euro ! Je comprends que le retour sur investissement doit être fait sur peu d'années, mais d'une manière ou d'une autre ce sont toujours les clients qui payent cet écart de prix.

Bibi06200 | 19 juillet 2010 à 10h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Enfin un peu de raison

De l'électricité par tous les moyens, pourquoi pas si le prix reste acceptable ? Ce n'est le cas ni du solaire ni de l'éolien. Le bluff commence à fondre après avoir fait gagner beaucoup d'argent aux membres du SER qui cogite un rebondissement... A suivre

micocharly | 19 juillet 2010 à 12h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager