En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Photovoltaïque : nouvelle baisse trimestrielle des tarifs d'achat

Pour le quatrième trimestre consécutif, les tarifs d'achat du photovoltaïque sont en baisse de 4,5 % pour le résidentiel et de 9,5 % pour les bâtiments à autres usages et l'intégration simplifiée au bâti.

Energie  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a publié le 19 juillet sa délibération sur les nouveaux tarifs d'achat photovoltaïques pour la période allant du 1er juillet au 30 septembre 2012.

Selon les gestionnaires de réseaux publics d'électricité, les bilans des demandes de raccordement totalisent, pour le cinquième trimestre concerné par le cadre réglementaire de mars 2011, une puissance crête cumulée de 36,2 MW pour les installations souhaitant bénéficier du tarif d'intégration au bâti situées sur des bâtiments à usage principal d'habitation, et de 80,6 MW pour les installations souhaitant bénéficier du tarif d'intégration au bâti situées sur un bâtiment à usage principal autre qu'un usage d'habitation ou du tarif d'intégration simplifiée au bâti. Respectivement, les tarifs d'achat pour ces installations baissent donc de 4,5 % et de 9,5 %.

 


Tarif résultant de l'application du coefficient Si Tarifs résultant de l'application du coefficient Vi
Tarifs en vigueur pour les installations faisant l'objet d'une demande de raccordement: T1 (installation intégrée au bâti et située sur un bâtiment à usage principal d'habitation) T2 (installation intégrée au bâti et située sur un bâtiment à usage principal d'enseignement ou de santé) T3 (Installation intégrée au bâti et située sur un bâtiment à usage principal autre que celui d'habitation, d'enseignement ou de santé) T4 (Installation respectant les critères d'intégration simplifiée au bâti) T5
P+Q≤9 kWc 9 kWc P+Q>36 kWc P+Q≤36 kWc P+Q>36 kWc P+Q≤9 kWc P+Q>9 kWc P+Q≤36 kWc 36 kWc<P+Q≤ 100 kWc P+Q>100 kWc
entre le 1er avril et le 30 juin 2012 S4 = 0,045 V4 = 0,095 37,06 32,42 voir tarif T5 27,23 voir tarif T5 23,61 voir tarif T5 20,35 19,34 voir tarif T5 10,79
entre le 1er juillet et le 30 septembre 2012 S5 = 0,045 V5 = 0,095

35,39

30,96

voir tarif T5

24,64

voir tarif T5

21,36

voir tarif T5

18,42

17,50 voir tarif T5

10,51

Réactions18 réactions à cet article

 

On espère que ça va faire diminuer la contribution au service public d'électricité facturée aux consommateurs pour des billevesées.

Laurent Berthod | 25 juillet 2012 à 11h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ Laurent Berthod
Si tu payais le nucléaire à sa juste valeur tu les planterais toi-même les panneaux solaires
En attendant y'a plus de banquise au Groënland à cause entre autres de ton 4x4 !

Enervy | 25 juillet 2012 à 13h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

"Si tu payais le nucléaire à sa juste valeur..."

Affirmation gratuite, contraire à la vérité, inventée par les antinucléaires. Le nucléaire est payé à sa juste valeur à peu de chose près.

Laurent Berthod | 25 juillet 2012 à 15h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Une affirmation infondée de plus. Je n'ai pas de 4X4.

Laurent Berthod | 25 juillet 2012 à 18h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le nucléaire c'est 100 ans maximum d'exploitation.
C'est négocier avec des tyrans de pays bien peu respectueux des droits de l'homme.
C'est une énorme machine à subvention. (impôts et taxes)
La facture des centrales nucléiares a été payé par le contribuable français sans lui demander son avis dont le profit ne sert qu'à une entreprise bénéficiant encore à ce jour d'un monopole.
C'est dangereux
C'est centraliser la production d'où des coûts prohibitifs pour l'acheminement (subventionné bien sûr = votre argent)
Combien cela a coûté et coûte encore au contribuable ?
c'est important de ne surtout pas le dire ! chut !!!

Le soleil c'est 3,5 Milliards d'années.
Le silicium c'est 20% de la croûte terrestre,
le 2ième élément sur Terre.
Aucun tyran à soudoyer.

Cherchez l'erreur !!!

La ligne de contribution sur votre facture EDF n'a que pour but de vous faire regarder ailleurs en vous cachant la vérité.
Vous payez une bonne partie de votre facture d'électricité d'origine nuclaire.... dans vos impôts !
Mais chut, surtout ne le répétez pas !!!

gecko | 26 juillet 2012 à 09h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

le nucléaire c'est du travail principalement en France, le photovoltaïque c'est principalement du travail en Chine. Faites votre choix.

georges | 26 juillet 2012 à 09h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Eh les nucléogogo !
Au lieu de raconter n'importe quoi sur le coût du nucléaire, allez lire (entre autres) sur Actu-environnement l'article du 25/07sur la très grande incertitude des charges de démantèlement et de gestion des déchets.
Etes-vous payés par une agence de com' pour inonder le net de vos commentaires totalement subjectifs ?

Ecolojojo | 26 juillet 2012 à 10h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est formidable comme les militants de toutes sortes ne peuvent admettre qu'on ne pense pas comme eux, que si on ne pense pas comme eux c'est qu'on est acheté. Faute d'arguments, les militants n'ont que l'insulte à la bouche contre ceux qui ne pensent pas comme eux,

Laurent Berthod | 26 juillet 2012 à 11h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Evidemment, les partisans du nucléaire ne sont pas des militants, juste des experts neutres, des scientifiques objectifs, des industriels compétents, désintéressés et soucieux de sort de leurs semblables...
Pardon, j'avais oublié ;-)

Ecolojojo | 26 juillet 2012 à 12h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

J'ai accusé les opposants au nucléaire d'être stipendiés par l'industrie pétrolière ou par l'industrie photovoltaïque chinoise ? Non ! Alors n'accusez pas les partisans du nucléaire d'être des vendus. Point barre.

Laurent Berthod | 26 juillet 2012 à 13h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le nucléaire c'est du travail pour des techniciens et ouvriers français, certes, sur le dos de qui ? de quels pays proviennent l'uranium ? Pays devant lesquels nous fermons les yeux sur le sort de habitants locaux.
Le solaire est fondamentalement d'abord japonais (1947 premier module sharp), puis américain et français (Photowatt = 32 ans d'existance). Puis allemand. Les chinois se sont mis à en produire de manière intensive poussée et aidée par leur gouvernement. Ce qui n'est pas le cas chez nous. Nous préférons aider d'autres industries dans lequel nous avons les mains liées.
De plus, EDF ENR solaire, petite filialle d'EDF (financé à 80% par l'argent public), qui détient le monopole du raccordement en proposant des prix bien différents selon l'installateur, et qui a implanté plus de la moitié des centrales solaires photovoltaïques en France, a d'abord utilisé la marque suntech, en quantité massive, avec des crédits d'impôts français (pour les particuliers).... donc c'est bien notre argent public qui permet de financer des modules chinois.
Quant à Photowatt, reprit in extremis pas EDF voit actuellement son effectif dilapidé. Et voilà comment valoriser au mieux les produits d'importation, entre autres chinois.
Nous avons mis en place un système qui valorise directement les produits chinois avec l'argent du contribuable !
Uns fois de plus, les ligne de budget sont là, il suffit de les utiliser à escient plus pérenne.

gecko | 26 juillet 2012 à 16h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 

De toute façon le photovoltaïque se casse la figure partout dans le monde.

Laurent Berthod | 26 juillet 2012 à 19h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

le photovoltaïque se casse la figure dans certains pays du monde, effectivement. Heureusement est en très forte progression dans la pluspart (Moyen Orient, Asie, Afrique, Amérique du Nord et du Sud.. stagnation en Europe). Comme quoi le manque d'informations n'est qu'une conséquence de l'opacité intélectuelle en ces temps où l'on peut aisément se renseigner de tout.

Cette "casse" est uniquement issue de personnes ayant des intérêts et des lobbys uniquement pécuniers à court terme en se souciant peu du devenir des autres et surtout pas de l'impact qu'ils ont.

gecko | 27 juillet 2012 à 11h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

comment des gens peuvent il écrire des contre vérités pareilles
le marche du photovoltaïque mondial s'effondre ! environs 50% de hausse des ventes au niveau mondial si tout les secteurs s'effondraient comme cela ! le nucléaire pas cher ! si on compte la construction et le démantèlement des centrales aujourd'hui le kwh nucléaire est + cher que le photovoltaïque et je ne parle même pas du coût de la surveillance des déchets pendant 10 000 ans évidement ce sont les génération future qui payerons et on .......

barbaro | 30 juillet 2012 à 13h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il est en hausse partout où il n'y a pas de réseau ou bien où c'est trop cher d'en mettre un en place. Partout où un réseau existe, lorsqu'on diminue ou supprime les subventions, le photovoltaïque s'effondre car il n'est alors plus compétitif.

Laurent Berthod | 30 juillet 2012 à 16h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 

En France, le nucléaire est l’électricité la moins coûteuse à produire, tous frais compris, le reste n'est que billevesée d’écologistes et de leur propagande.

Laurent Berthod | 30 juillet 2012 à 16h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Moi ce que j'ai récemment lu par le World Nuclear Status Report 2012 c'est que c'est le nucléaire qui se casse bien la mouille partout dans le monde. Et ce, alors que les EnR enregistrent de forte progression. Tout l'opposé de ce que vous dites en somme cher L.B, mais on y est accoutumé.
De même, le rapport cité plus haut enfonce le clou sur les coût et les risques du nucléaire systématiquement sous-évalué.

Pour parler subvention du PV, les pro-nukes pourront dire qu'il est trop aidé quand ils présenteront combien d'aides (recherche, contrat de vente etc...) en cumulé sur les 50 dernières années à bénéficier cette techno - en euros constants ?
Après ça, on l'opposera aux EnR (même à l'ensemble de cette familleà et je suis sûr qu'on est tranquille pour une décennie.

Hannicare | 31 juillet 2012 à 09h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Les hydrauliennes produite en France par les chantiers naval ,les éoliennes sur des barges flottantes ,les éoliennes en mer ,des éoliennes sans boite de vitesses avec le solaire c est l avenir .Le barrage sur la Rance produit des millers de KW SANS POLUTION depuis plus de 50 ans .

nolo | 04 août 2012 à 21h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…