Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Une taxe carbone aux frontières serait plus juste et plus efficace

Du point de vue des ménages, l'instauration d'une taxe carbone serait plus juste et plus efficace dans la modification des comportements que la taxe carbone actuelle sur les produits énergétiques, selon une étude publiée aujourd'hui par l'Ademe.

Gouvernance  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 3.87.250.158
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Une taxe carbone aux frontières serait plus juste et plus efficace
La nouvelle présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen a relancé le débat sur l'instauration d'une taxe carbone aux frontières. Mesure protectionniste sur fonds de guerre commerciale pour les uns, outil de pression dans la diplomatie climatique pour d'autres, cette mesure est loin de faire consensus. Sans trancher le débat, une étude publiée par l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) le 9 janvier, analyse l'impact d'une telle mesure sur les ménages...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Partager

Risques : essais abusifs sur batterie Lithium de forte puissance CNPP