En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Taxe carbone : l'industrie pétrolière dénonce un impact ''désastreux'' sur la compétitivité

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Après la décision prise fin décembre par le Conseil constitutionnel invitant à revoir la copie de la taxe carbone (contribution carbone) exemptant trop de secteurs, l'Union française des industries pétrolières (UFIP) a estimé le 6 janvier que cette nouvelle taxe que le gouvernement veut mettre en oeuvre le 1er juillet aurait ''des conséquences désastreuses sur la compétitivité'' des raffineries françaises déjà soumises depuis 2005 au régime européen des quotas d'émissions.

''Appliquer une taxe carbone aux raffineries françaises en plus des quotas CO2 européens aurait des conséquences désastreuses sur la compétitivité d'un secteur fortement menacé'', a souligné l'organisation professionnelle dans un communiqué. ''Cela entraînerait la suppression de nombreux emplois,directs et indirects, et contraindrait le pays à importer des produits fabriqués dans des pays où aucune taxe carbone n'est en vigueur'', a-t-elle prévenu.

Rappelons que le Premier Ministre a annoncé que la nouvelle mouture de la taxe carbone serait présentée en Conseil des ministres le 20 janvier prochain. La contribution carbone devrait ainsi être revotée par les parlementaires dès le mois de février, avant l'interruption des élections régionales de mars.

L'UFIP demande que ''la mise en place d'une éventuelle taxe carbone appliquée à l'industrie du raffinage soit reportée jusqu'à ce qu'un système soit trouvé pour éviter de graves répercussions économiques et sociales''.

Réactions2 réactions à cet article

 
énergies fossiles responsables de la pollution !!!

les énergies fossiles sont responsables à 90% des émissions de gaz à effet de serre et de la dégradation climatique et environnementale, ne l'oublions-pas !!!! les lobbies pétroliers ne peuvent pas espérer percevoir les bénéfices financiers sans payer la facture de leurs responsabilités en matière du désastre environnemental qu'ils ont créé !! "responsables mais pas coupables"... toujours la malhonnêteté qui prédomine dans le business

dom | 08 janvier 2010 à 10h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Compagnies pétrolières en faillite !

Pauvres compagnies pétrolières; on vous plaint bien.
Vos bénéfices fondent et vous allez bientôt faire faillite.
Quand on connait les résultats de Total, BP = Beyong Petrol, Shell, Gazprom, ... on se dit qu'il faut lancer une grande souscription pour sauver nos empoisonneurs/pollueurs/salopeurs des mers et côtes. MM de l' AFIP honte à vous.
Comment oser vous menacer les français avec vos arguments : profit, pollution, monopole, filiales exotiques, ...
Si le raffinage perd du fric, ce n'est pas grave. L'E.P. Eploration-Production en gagne tellement que les petits déficits de l'une seront très largement compensés par les énormes profits des autres. Un peu de courage financiers peureux, spéculateurs affamés de profits faciles.
Honte à vous qui surfez sur l'exploitation des gisements hydrocarbures que NOTRE Terre a accumulé depuis des centaines de milliers d'années.
La fête est finie : y a plus de profit pétroliers faciles. An boulot; soyez inventifs, innovateurs, citoyens responsables de NOTRE Terre.
Bonne année avec moins de profit et plus de sagesse.
Jean.

ogier.jean | 10 janvier 2010 à 10h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager