Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le gouvernement propose d'exonérer partiellement le patronat routier de la taxe carbone

Transport  |    |  Carine Seghier
Dominique Bussereau a annoncé hier soir qu'il souhaitait accorder aux transporteurs routiers une nouvelle dérogation à la Contribution Climat Energie de 75% - soit un montant d'environ 100 millions d'euros. ''Alors que se tient depuis à peine trois jours, le sommet de Copenhague, le gouvernement français donne un signal de repli inquiétant'' avec cette proposition, dénonce l'organisation France Nature Environnement (FNE) dans un communiqué. FNE rappelle que ''le secteur routier représente à l'heure actuelle près de 90% de part de marché des transports de marchandises. Il est donc celui qui contribue le plus aux émissions de CO2 du secteur des transports''. ''Il est regrettable que des mesures aussi emblématiques que la contribution climat soient le bouc émissaire d'une crise grave socio-économique qui touche l'ensemble des secteurs'', estime le président de l'organisation, Sébastien Genest. Alors que la France souhaite porter un message fort à la Conférence de l'ONU sur le climat, France Nature Environnement s'inquiète de ''voir une mesure aussi emblématique que la Contribution Climat Energie prise en otage du conflit entre syndicats et fédérations patronales de la profession routière''.

Réactions4 réactions à cet article

 
Quelconque logique?

Si je comprends bien, les taxes pollueurs-payeurs sont réduites pour les plus gros pollueurs. Évidemment, sinon ils devraient payer trop de taxes.
Y'a t'il une quelconque logique derrière cela???

Eric | 10 décembre 2009 à 12h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Ineptie politique et économique

N'importe quoi...vive le train !!

Ben | 11 décembre 2009 à 10h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Europe et dumping social

A force de libéraliser toute l'Europe, des employeurs locaux
ne peuvent plus s'aligner sur les prix sous payés aux chauffeurs
des pays de l'Est , et voilà ce que cela donne ...un premier coup
de canif à la taxe carbone , dont la recette aurait dû être affectée
au développement du transport fer-route et transports collectifs .... mais dans notre pays il y a les discours et les actes ... et nous citoyens avons les élus que nous méritons ..je vous recommande
le dernier livre de Nicolas Hulot " le titanic 2 " il est éclairant à bien des titres ...

jo l'alsacien | 11 décembre 2009 à 15h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Lecons de l'histoire

Souvenez vous de la revolution de Pinochet. Elle a été initiée par les routiers. Cette profession a, par son pouvoir de blocage, un rapport de force important qu'il nous faut contrer

Politiquement Etendre une taxe carbone importante a toute l'Europe serait utile pour ne pas defavoriser les pays ou elle existe d'ou l'importance d'une politique européenne.

jean-marie | 11 décembre 2009 à 18h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]