En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les taxis parisiens se (re)mettent au vert

Une nouvelle gamme de taxis ''verts'' sillonnera bientôt les rues de Paris. À l'instar de l'initiative lancée l'année dernière par la compagnie G7, les Taxis Bleus veulent à leur tour déployer une nouvelle flotte de véhicules plus écologiques.

Transport  |    |  Marie Bernard Actu-Environnement.com
Après le lancement de taxis dits écologiques par la société G7 en octobre 2007, la compagnie Les Taxis Bleus déploie à son tour une flotte de véhicules qui contribuera à limiter l'impact de ce mode de transport sur l'environnement. En lançant une nouvelle marque baptisée Les Taxis Verts™, la société se fixe l'objectif de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 10 % en deux ans, à l'instar des véhicules écolos des Taxis G7 qui devraient diminuer les leurs de 25 % d'ici à 2012 .

Les deux compagnies de taxis suivent ainsi le mouvement initié en septembre 2007 par la société de transport Verture. Disposant d'une flotte de véhicules hybrides (des Toyota Prius), l'entreprise propose d'ores et déjà à ses clients de réduire l'impact de leurs trajets.

Le phénomène des taxis écologiques ne se limite pas à la seule capitale française. Une flotte de taxis verts baptisés « Greentomatocars », revendiquant alors être le premier opérateur de transport écologique avait été lancé en 2006 en Angleterre. À New York en mai 2007, le maire de la ville, Michael Bloomberg, avait également annoncé son projet de remplacer les 13.000 taxis de la ville par des véhicules hybrides.

Des objectifs communs

Si la compagnie des Taxis Bleus souhaite mettre en service une flotte d'une trentaine de taxis plus verts, il reste pourtant un bémol : il nous faut convaincre les chauffeurs de taxis, des artisans indépendants affiliés au réseau, de s'équiper d'un véhicule hybride, indique Béatrice Judel de la société Les Taxis Bleus. Pour cela, une charte en 7 points servira à inciter les propriétaires à rejoindre le mouvement.
Parmi les principales mesures de cette charte on trouve l'adoption de toute technologie ayant des émissions de CO2 en dessous de 120 g/km, pour atteindre progressivement 90 g/km. À titre de comparaison, les véhicules classiques et actuels émettent 160g/ km en moyenne, précise Béatrice Judel.
Dans un premier temps, les Taxis Verts rouleront en moteur hybride, seule technologie grand public disponible à grande échelle et abordable pour les affiliés. Plus tard ils seront électriques ou utiliseront du biogaz, explique Sophie Garrigou, directrice associée en charge du Département transport et mobilité de BeCitizen, cabinet qui a conseillé la compagnie des Taxis Bleus.

Rappelons que lors de leur mise en circulation, les Taxis G7 avaient également choisi des véhicules hybrides (28), mais aussi deux taxis électriques et enfin deux autres fonctionnant au biodiesel.
Autre point commun : une formation des chauffeurs à l'éco-conduite est proposée par les deux sociétés. Ceci devrait permettre de diminuer de 4% les émissions de gaz à effet de serre, avaient annoncé les Taxis G7 lors du lancement de leur gamme de taxis verts, il y a un an.

Améliorer la visibilité des taxis écologiques

Ces nouveaux Taxis Verts proposeront par ailleurs certaines nouveautés telles que le renouvellement de leur flotte de véhicules tous les trois ans ou le contrôle régulier des paramètres des véhicules (gonflage des pneus etc..).
Autre particularité : ces taxis seront clairement identifiables. Un habillage de couleur verte permettra de distinguer les Taxis Verts des taxis classiques. Mieux, dès 2009, nos clients pourront préciser qu'ils souhaitent un des Taxis Verts lors de leur appel à notre central radio, déclare Jean-Pierre Daverio, le directeur général des Taxis Bleus.
Enfin pour inciter les chauffeurs de taxis à se procurer un véhicule hybride, la mise en place de la TNT, la télévision numérique terrestre, dans toutes les voitures de cette nouvelle flotte, sera systématiquement offerte. Un avantage à la fois pour le propriétaire du taxi et pour le client, indique Béatrice Judel des Taxis Bleus.
La compagnie projette la mise en circulation d'une flotte de 200 à 300 Taxis Verts pour l'année 2009. En attendant, la mise en service des véhicules se fera au fil des jours, à mesure que les propriétaires de taxis adhèrent au concept.

Réactions2 réactions à cet article

 
Quel flan !

Quand on sait que certaines entreprises de transfert aéroport se sont mis au GPL depuis plus de 2 ans... Le taxi reste extrêmement poluant même peint en vert !

Vive les transport en commun et les entreprises de navette aéroport qui sont passées GPL.

Exemple : www.shuttle-paris.com ou www.airport-connection.com

Bertrand | 30 septembre 2008 à 19h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Economie de carburant

Monsieur, Madame bonjour,

Le budget carburant, est un poste financier important et onéreux quel que soit le secteur d'activité de chacun, pour lequel nous cherchons à vous proposer une diminution de coût mensuel.
Les montants parlent d'eux mêmes et font réfléchir chaque chef d'entreprise.

Avez vous entendu parler de la future Eco-vignette ? C'est une taxe supplémentaire qui viendra s'ajouter à votre budget carburant en 2009.
Celle-ci est déjà appliqué en Allemagne et qui sera appliqué prochainement sur toute l'Europe par décret du Parlement Européen ainsi que sur tous les véhicules de plus de 3,5 tonnes!!

Je vous prie de bien vouloir m'excuser de vous tenir informé, pour la sauvegarde de votre activité.
Cordialement.

Jacques PINOTTI
Distributeur Indépendant.

ecocarbur | 30 novembre 2008 à 22h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager