En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Technicien de maintenance éolienne, un métier vertigineux !

Vous avez toujours rêvé d'entrer à l'intérieur d'une éolienne et d'assister à une opération de maintenance ? La société Enercon nous permet de suivre une intervention de graissage à l'intérieur de la nacelle, à plus de 50 mètres de haut !

Reportage vidéo  |  Energie  |    |  Baptiste Clarke Actu-Environnement.com

Toujours dans le cadre de notre série sur les métiers de l'environnement, nous sommes partis à la rencontre de Heddy Bouchigha, technicien de maintenance éolienne depuis huit ans, un des plus expérimentés de son équipe, accompagné d'un collègue encore en formation.

Ce jour-là, c'est une opération de maintenance plutôt classique, graissage et test d'overspeed. Une journée comme toutes les autres ? Pas tout à fait. « Les conditions météo, les paysages, sont tous les jours différents. Il y a aussi plusieurs types d'intervention. C'est un métier dans lequel on ne s'ennuie jamais », raconte Heddy Bouchigha, sourire aux lèvres.

Selon France Énergie Éolienne, l'industrie éolienne aurait permis de créer environ 16 000 emplois sur le territoire français, et la maintenance serait un des secteurs les plus dynamiques.

Le Quiz Métier avec la société Enercon

AE : Quels sont les diplômes requis pour exercer ?

Une formation professionnelle de type BAC PRO ou BTS dans les domaines électrique ou électromécanique. La formation BZEE est un plus (le BildungsZentrum für Erneuerbare Energien est un certificat d'origine allemande reconnu par les professionnels de l'éolien, ndlr).

AE : Quelles sont les qualités requises ?

Savoir travailler en équipe, être polyvalent. De bonnes conditions physiques et l'absence de vertige sont indispensables. Disponibilité et flexibilité sont également nécessaires. Enfin, un niveau d'anglais correct est souhaité.

AE : Combien de techniciens de maintenance éolienne employez-vous ?

Enercon emploie environ 350 techniciens de maintenance éolienne en France et 17 postes sont à pourvoir actuellement.

AE : Quelles sont les différentes missions ?

Effectuer les maintenances préventives et curatives de nos éoliennes.
Diagnostiquer et résoudre les pannes.
Effectuer les mises à niveau techniques.
Être une interface entre les clients et les différents services internes.
Réaliser un reporting des actions effectuées auprès du coordinateur régional.

AE : Quelle est l'évolution de carrière possible ?

Il existe plusieurs passerelles vers d'autres métiers comme technicien de mise en service des éoliennes, technicien spécialisé dans les pales et réparation génératrices, technicien réseau pour assurer la maintenance des transformateurs hautes tensions et technicien HSE. Des postes de gestionnaire de stocks, coordinateur technique, coordinateur régional et inspecteur qualité sont également des évolutions possibles.

AE : Quel est le salaire généralement constaté ?

Cela dépend des diplômes et de l'expérience (autour de 2 000 euros, ndlr)

AE : En quoi est-ce un métier d'avenir ?

Les métiers de maintenance éolienne ont un avenir assuré car les parcs éoliens doivent être entretenus pour au moins vingt ans. Nous disposons de 1 700 éoliennes en France et avons des perspectives de croissance.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager