En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Tempête Xynthia : la mission d'information sénatoriale remettra son rapport définitif à l'été

Risques  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Dans un communiqué publié le 31 mars 2010, le Sénat a annoncé que la mission commune d'information sur les conséquences de la tempête Xynthia, crée le 25 mars dernier, avait procédé, sous la présidence de M. Claude Belot, à la nomination de son bureau*.

Un programme de travail a d'ores et déjà était adopté par le président de la mission, Bruno Retailleau (NI - Vendée). Les 7 et 8 avril prochains, la mission recevra les ministres et personnes concernées pour une série d'auditions consacrées à une ''première analyse des causes de la catastrophe, aux mesures de protection civile et aux questions relatives à l'indemnisation'', précise le Sénat dans son communiqué.

Le périmètre de la mission a également été défini. Il inclut les systèmes de prévision et d'alerte, les dispositifs de prévention et d'indemnisation, les règles d'urbanisme et le droit des sols, ainsi que le plan de reconstruction et de renforcement des digues. La mission devrait remettre un rapport d'étape à la mi-mai puis un rapport définitif à l'été.


*Président : Bruno Retailleau (NI - Vendée), Rapporteur : Alain Anziani (Soc – Gironde), Vice-présidents : Eric Doligé (UMP – Loiret), Michel Doublet (UMP – Charente-Maritime), Ronan Kerdraon (Soc – Côtes d'Armor) et Jean-Claude Merceron (UC – Vendée) et Secrétaires : Marie-France Beaufils (CRC – Indre-et-Loire), François Fortassin (RDSE – Hautes-Pyrénées) et Daniel Laurent (UMP – Charente-Maritime)

Réactions1 réaction à cet article

 
on expulse d'abord , ensuite on réfléchit!

c'est tout à fait étrange , tout au moins quand on est concerné , de penser qu'après avoir été expulsé , et avoir vu un lieu (occupé par ses parents , ses grands parents , ses enfants et ses petits enfants ) , rasé par un bulldozer , la digue sera remise à niveau et la dune reconstituée , et donc les causes mêmes de la submersion annulées ; mais peut-être d'autres alors vivront heureux dans cet endroit.

Anonyme | 13 avril 2010 à 23h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…