En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Terralys inaugure un site multifilière de valorisation des déchets d'assainissement

Terralys, filiale du groupe Suez Environnement, a inauguré le 19 octobre un site multifilière de valorisation biologique à Saint-Selve en Gironde, pouvant traiter l'ensemble des déchets d'assainissement et produire 7.000 tonnes de compost par an.

Déchets  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Terralys, filiale du groupe Suez Environnement spécialisée dans la transformation et la valorisation des boues, a inauguré le 19 octobre à Saint-Selve en Gironde, un site multifilière de valorisation des déchets issus de l'assainissement, pour un investissement de 6 millions d'euros.

Sur ce site de valorisation biologique, les déchets issus de l'assainissement et les déchets verts sont transformés en composts valorisables en agriculture et espaces verts (golfs, pépiniéristes…), ou en combustible pour la production de chaleur, a expliqué Terralys. Les engrais organiques deviennent ainsi une ressource importante de fertilisants naturels permettant de lutter contre l'érosion des sols, a indiqué le Groupe.
L'usine ''Terres d'Aquitaine'', d'une capacité de 65.000 m3 de déchets d'assainissement traités par an, est mise en service depuis début 2007 et produira 7.000 tonnes de compost par an normalisés NF U 44-095, a précisé le Groupe.

Les graisses alimentaires issues de la restauration ou des industries girondines, les boues liquides et pâteuses, les déchets verts mais aussi les sables de curage en provenance de tout le département y sont recyclés. Les déchets liquides (matières de vidanges, effluents viticoles, sous-produits industriels agroalimentaires) sont déshydratés et centrifugés sur place, ce qui représente, selon Terralys, une ''première pour un site de compostage''. Terres d'Aquitaine est un site résolument moderne qui s'appuie sur des technologies de pointe qui permettent de limiter l'impact des activités de recyclage sur les riverains, a déclaré Jean-Louis Chaussade, directeur général de Suez Environnement, lors de l'inauguration.

D'une superficie de 7 hectares, l'usine ''Terres d'Aquitaine'' est également équipée de 5 tours de lavage (acide et oxydo basique), ajoute Terralys, et de micro lavage de l'air vicié ''afin de respecter en toute sécurité les normes de rejet''. Toutes les opérations de dépotage (graisses, matières de vidange) sont centralisées et se font en milieu fermé et désodorisé. L'entreposage des boues, la déshydratation et les opérations liées au compostage se font à l'intérieur du bâtiment ventilé. Une station d'épuration est également prévue pour traiter l'ensemble des eaux de process et de voirie. La filière de lavage industriel des sables utilise celle issue de la station d'épuration et permet ainsi d'économiser chaque année 15.000 m3 d'eau, poursuit le Groupe.

En France, les déchets verts représenteraient près de 3,8 millions de tonnes par an. Environ 30% en masse des déchets ménagers collectés sont constitués de déchets organiques alors que seuls 6% sont valorisés par traitement biologique, précise Terralys.
Selon le communiqué, le Groupe a construit et exploite en France plus de 50 unités de compostage de boues et de déchets verts et traite 1,5 million de tonnes de déchets organiques par an.

Réactions1 réaction à cet article

 
Traitement des eaux des plate-forme d e compo

Bonjour,
Comment traitez-vous les eaux de surfaces issues de la plate-forme d e compostage ?
Où trouve t'on une adresse mail Terralys à qui écrire ???
Salutations
Albert Koffler

Anonyme | 14 juillet 2008 à 00h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager