En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'anticipation, un facteur clé pour bien gérer les terres excavées

Sur les grandes opérations de réhabilitation urbaine, les aménageurs ont tout intérêt à anticiper pour optimiser la réutilisation des terres excavées. A Bordeaux et Marseille, des plateformes de gestion des terres sont en projet.

Aménagement  |    |  Albane Canto  |  Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 34.204.187.106
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Environnement & Technique N°375 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°375
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]
A chaque opération de réhabilitation de friche, se pose la question de la gestion des terres polluées et, plus généralement, des terres excavées. Une problématique qui prend de l'ampleur dans le cas d'opérations de grande envergure, comme c'est actuellement le cas à Bordeaux (Gironde), Marseille (Bouches du Rhône), et prochainement en Ile-de-France avec le Grand Paris. Un colloque conjoint de l'Union des professionnels de la dépollution des sites (UPDS) et d'EA Ecoentreprises, qui s'est tenu le...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager