En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Theolia cède un portefeuille éolien de 47 MW à Boralex

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Le producteur d'énergies renouvelables Theolia a annoncé le 29 décembre avoir cédé un portefeuille éolien de 47 MW à la société canadienne Boralex.


Ce portefeuille se compose d'un parc en exploitation depuis décembre 2006, situé dans le département des Côtes d'Armor et d'une puissance de 7 MW, d'un projet en construction situé dans le département de la Seine-Maritime, d'une puissance de 30 MW et d'un projet en construction situé dans le département de l'Eure-et-Loir, d'une puissance de 10 MW, a précisé le groupe dans un communiqué.

Concernant les deux projets, la construction reste assurée par Theolia France avec une mise en service industrielle prévue pour mi-2010.

''Grâce à cette vente, Theolia dépasse l'objectif annoncé en début d'année de cession de 200 MW d'actifs et de projets éoliens en 2009'', a déclaré Marc van't Noordende, le Directeur Général de Theolia.

De leur côté, Boralex et le fonds européen Cube Infrastructure ont précisé dans un autre communiqué acquérir les trois parcs éoliens de Theolia pour un montant total d'environ 73 millions d'euros, portant ainsi à 170 MW la puissance installée de Boralex dans le secteur éolien en Europe.

Réactions1 réaction à cet article

 
l'éolioen c'est du fric ?

On s'en doutait déjà depuis un moment quand on voyait un forcing d'installations d'éoliennes dans le département du JURA...parmi les dix départements les moins ventés de France (zone 1)...donc, sous condition que les machines installées soient de très faible puissance, une durée de production maximum de 10 % du temps... Et pourtant "on" veut les installer, donc, même avec une certitude de production quasi nulle, un retour sur investissement nul, il y a des sous à gagner... Pour qui ? On découvre des noms : Boralex,Théolia, Cube Infrastrucure... Il ne manque que Madoff... Payés par qui ? ÇA ON SAIT :
LE CONSOMMATEUR/CONTRIBUABLE.
On ne va par faire une salade pour quelques millions d'€ quand même. Il faut bien que tout ce beau monde échappe au resto du coeur !
En filigrane, tous les gogos convaincus que les éoliennes vont remplacer les centrales à flammes ou nucléaires...et que les ours blancs vont proliférer sur une banquise en expansion...
Après le tamiflu et masques et vaccins et superphénix et avions renifleurs et bio en tout genre... il y a sûrement d'autres gisements de fric à trouver !
A suivre.

ùmicocharly | 05 janvier 2010 à 14h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager