En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les tourbières, un piège à CO2, résilient à la sécheresse

Biodiversité  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

Le fonctionnement global des tourbières comme puit de carbone se maintiendrait même lors d'une hausse de température et des sécheresses plus fréquentes : c'est ce qu'ont constaté deux scientifiques Vincent Jassey, (CNRS au Laboratoire d'écologie fonctionnelle et environnement) et Constant Signarbieux (Ecole polytechnique fédérale de Lausanne). L'information a son importance : si les tourbières ne représentent que 3% de la surface terrestre, elles captent toutefois un tiers du dioxyde de carbone piégé dans les sols. Les tourbières arctiques et sub-boréales stockeraient ainsi près de 455 Gt de carbone.

Pour leur suivi, les deux chercheurs se sont penchés sur la tourbière du Forbonnet, à Frasne (Doubs). Ils ont étudié l'assimilation de carbone par les deux principales variétés de sphaignes présentes : Sphagnum medium et Sphagnum fallax. Ils ont observé que des mécanismes de compensation entre ces dernières permettaient de stabiliser l'effet puit de carbone.

Ainsi par temps très chaud mais humide, Sphagnum fallax augmente sa photosynthèse, et donc l'assimilation de carbone, tandis que celle de Sphagnum medium est affectée.  Lors de sécheresse, c'est a contrario Sphagnum medium qui déploie ses capacités de résistance.

Réactions1 réaction à cet article

 

Il va donc falloir faire rentrer dans la tête des agriculteurs et des aménageurs que protéger les zones humides est une nécessité vitale. Bon, ça ne fait jamais qu'une cinquantaine d'années qu'on le sait déjà mais qu'on continue à les bousiller pour gagner quelques hectares de maïs, blé ou parkings de supermarchés...
Courage, la pente est raide mais la route est droite !

Pégase | 16 septembre 2019 à 10h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager