Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Lancement d'une expérimentation pour des TER à batteries d'ici 2023

Transport  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

SNCF Voyageurs et Bombardier Transport lancent, avec les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d'Azur, une expérimentation sur des TER à batteries. L'objectif du projet AGC à batterie est de remplacer les moteurs diesels de cinq rames par des batteries, pour que ces trains puissent rouler sur les infrastructures ferroviaires existantes. « Cette transformation consiste à remplacer les deux moteurs diesel par des batteries qui sont rechargées quand le matériel se situe sous une section électrifiée ou quand le train freine, ce qui permet de réduire leur empreinte environnementale. L'utilisation de la batterie pour compléter l'énergie de la caténaire pendant l'accélération améliorera également la robustesse de l'exploitation », expliquent les partenaires du projet. L'autonomie sur batterie sera de 80 kilomètres.

Les trains diesels représentent un quart du parc des TER. « C'est une occasion unique de capitaliser sur des actifs existants, car, après tout, ces trains AGC ont encore de belles années devant eux (20 ans en moyenne après l'entretien à mi-vie) », déclare Laurent Bouyer, Président de Bombardier Transport, France et Benelux.

Un premier projet pilote, mené en 2021, permettra de réaliser la campagne d'essais de validation et d'autorisation de mise sur le marché, nécessaire pour permettre la mise en service des trains d'ici 2023. « Leur circulation est envisagée sur les lignes Lyon - Bourg-en-Bresse, Bordeaux - Mont de Marsan, Bordeaux - Le Verdon, Bordeaux - Saint Mariens, Nîmes - Le Grau du Roi, Marseille - Aix et Abancourt - Beauvais - Creil ».

L'investissement, de plus de 38 millions d'euros, est partagé entre les régions (5,4 M€ chacune), la SNCF (6 M€) et Bombardier (5,5 M€).

 

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager