En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Autoroute A45 : Nicolas Hulot attendu au tournant

Transport  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Voilà un nouveau dossier sensible dont hérite le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot : l'autoroute A45. Prévu entre Saint-Etienne et Lyon, ce projet a été déclaré d'utilité publique (DUP) en juillet 2008. Il fait partie des projets autoroutiers ayant survécu au Grenelle de l'environnement pour des raisons "de sécurité et de congestion ou d'intérêt local". Mais l'opposition à cette autoroute reste vivace et veut à nouveau se faire entendre suite à la validation du décret de concession à Vinci par le Conseil d'Etat le 27 juin 2017.

Agir pour l'Environnement, le Réseau Action Climat, la Confédération paysanne, Attac France, France Nature Environnement, la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (Fnaut), Alternatiba, ANV COP21, les Amis de la Terre et 350.org France ont ainsi adressé une lettre ouverte au premier ministre Edouard Philippe, au ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot et à la ministre des Transports Elizabeth Borne, les appelant à ne pas signer le décret et à "écarter définitivement ce projet inutile et climaticide". Ce week-end, une mobilisation sur le tracé de l'autoroute a regroupé de nombreux opposants.

Nicolas Hulot joue la prudence pour l'instant. En visite à Lyon lundi 26 juin, il a déclaré vouloir prendre le temps de bien connaître le dossier, d'entendre les points de vue des uns et des autres et surtout d'évaluer les situations juridiques pour cerner sa marge de manœuvre.

Réactions2 réactions à cet article

 

Faire passer une autoroute (inutile) sur le plateau du Sud-Ouest des Monts du Lyonnais est une aberration environnementale.
Des solutions alternatives existent, dont celle proposée par le maire de Mornant M. Pfeffer, efficace et respectueuse de notre patrimoine et moins cher pour le contribuable.
Tout un écosystème riche et spécifique est menacé de disparaître dans le seul but d'engraisser les actionnaires de Vinci. Monsieur Hulot est au pied du mur

glaudius92 | 04 juillet 2017 à 11h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Si on a bien entendu le discours du 1° ministre ,le temps est venu de ne plus créer d'autoroutes inutiles comme l'A45 .
Attendons les décisions .

sirius | 04 juillet 2017 à 16h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…