En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nette hausse du transport fluvial de marchandises en 2019

Les chiffres 2019 du transport fluvial de marchandises pointent une forte croissance du trafic et des volumes transportés. Construction et agroalimentaire sont les secteurs les plus contributeurs.

Infographie  |  Transport  |    |  Rémi Pin Actu-Environnement.com

Après plusieurs années successives de baisse, 2019 marque un net rebond du transport fluvial de marchandises. Pas moins de 56,3 millions de tonnes de marchandises ont été transportées sur le réseau Voies Navigables de France (VNF) (+ 9 % par rapport à 2018) représentant 7,4 milliards de tonnes-kilomètres (t-km) (+ 10 % par rapport à 2018), l'unité de mesure correspondant au transport d'une tonne sur la distance d'un kilomètre.

« Avec ces résultats pour 2019, je suis particulièrement fier de voir le transport fluvial s'inscrire comme une alternative crédible pour le transport de marchandises, se réjouit Thierry Guimbaud, directeur général de Voies navigables de France. Ces bons résultats attestent des atouts du fluvial : avantages écologiques grâce à une faible émission de CO2, mais également économiques, grâce à la massification des trafics qu'il permet, en toute sécurité et dans le respect des délais. »

Construction et agroalimentaire, secteurs les plus contributeurs

Principale filière du mode fluvial, la filière des matériaux de construction atteint une croissance à deux chiffres avec 25,2 millions de tonnes (+ 13,9 %). Le transport d'agrégats continue en effet de bénéficier d'une forte dynamique grâce au BTP, augmentation portée par les projets d'envergure comme ceux du Grand Paris. La filière agroalimentaire, après avoir enregistré une croissance à deux chiffres en 2018, reste sur une dynamique similaire avec 14,4 millions de tonnes transportées au total (+ 11,1 % en volume). Suivent les filières énergétique, métallurgique et engrais-chimie.

Cette tendance positive a profité à la majorité des bassins. En volume, le réseau Seine-Oise a progressé de 10,3 %, les ports rhénans de 16,9 %, et le bassin mosellan de 16,5 %.

L'année 2019 marque également une reprise du trafic de conteneurs, avec une augmentation de + 2,6 % au niveau national et un trafic estimé à 567 000 EVP (équivalent vingt pieds). « Cette hausse illustre le dynamisme du transport fluvial et conforte l'intérêt des acteurs économiques pour la voie d'eau, commente Thierry Guimbaud. À l'image de la convention de partenariat signée récemment et favorisant le recours à la logistique fluviale pour la construction du village des athlètes dans la perspective des Jeux olympiques, nous espérons voir émerger cette année de nombreux autres mouvements de report en faveur du transport fluvial ».

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Rémi Pin

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager