En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Transports collectifs et mobilité durable : lancement d'un nouvel appel à projets

Transport  |    |  Graziella Dode Actu-Environnement.com

Le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier, a lancé mardi 7 mai 2013 un nouvel appel à projets pour promouvoir les transports collectifs et la mobilité durable. "450 millions d'euros sont ainsi mobilisés pour soutenir les projets portés par les collectivités locales de métropole et de l'Outre-mer", annonce le ministre.

Les projets de métro, de tramway, de tram-train, de bus à haut niveau de service, de navette fluviale ou maritime, de transport par câble ou crémaillère pourront être subventionnés, précise le ministre. De même que les investissements se rapportant au vélo et les actions innovantes en matière de mobilité durable. Pour ces dernières, une enveloppe leur sera spécifiquement dédiée, souligne le ministre. Par ailleurs, un taux de subvention, pouvant être majoré jusqu'à 10% supplémentaires, bénéficiera aux projets contribuant à l'amélioration de la desserte des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Les candidats ont jusqu'au 15 septembre 2013 pour remettre leur dossier de candidature au préfet de région ou au représentant de l'Etat dans les collectivités d'Outre-mer. Des documents d'informations sont à leur disposition sur le site du ministère afin de les orienter dans l'élaboration de leur dossier. "Les résultats seront annoncés en décembre 2013 et les travaux des projets retenus devront débuter avant la fin de l'année 2016", précise le ministre. L'intérêt du projet au regard des enjeux du développement durable (cadre de vie et accessibilité, qualité de l'air, gestion des espaces, transition énergétique et cohésion sociale) permettra d'évaluer le dossier, a-t-il souligné.

Le développement des transports collectifs urbains et des actions de mobilité durable s'inscrit dans le cadre de la politique de transition écologique engagée par le gouvernement. D'après le ministre, ces modes de transports "permettent de lutter contre la congestion urbaine et de réduire la pollution de l'air en aidant au report modal vers des modes de transport plus responsables".

Réactions2 réactions à cet article

 

Gouvernement schizophrène : d'un côté on aide l'industrie automobile et on pleure quand elle annonce des plans sociaux, de l'autre on cherche des solutions pour utiliser de moins en moins la voiture... il serait temps d'avoir les idées claires pour montrer une voie et élaborer un vrai projet de société.

gadetdamdam | 13 mai 2013 à 09h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Idée : en ville, malgré les voies cyclables, les vélos sont bien souvent obligés de partager les voies principales avec les voitures. Ils peuvent être protégés physiquement, mais pas leurs poumons. Et c'est un réel frein à l'usage du vélo pour moi.
Il pourrait s'agir de créer un réseau de rues destinées spécifiquement aux transports non émitifs, dont le vélo naturellement, parallèle aux axes empruntés par les voitures, et permettant un bon accès à la ville.
Cela voudrait dire fermer à la circulation un beaucoup de rues, je ne sais pas si c'est réalisable. Les riverains auraient bien sur un badge d'accès pour leurs véhicules.

krakatoe | 13 mai 2013 à 10h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…