En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Rénovation énergétique : l'éco-prêt à taux zéro conditionné au recours à des professionnels RGE

Energie  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

Initialement prévue pour le 1er juillet 2014, l'éco-conditionnalité de l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) entre en vigueur ce lundi 1er septembre. Désormais, seuls les ménages faisant appel à un professionnel Reconnu garant de l'environnement (RGE) pour réaliser des travaux de rénovation énergétique pourront bénéficier de ce prêt. Le gouvernement a publié en ligne un annuaire recensant 20.000 entreprises qualifiées.

Les textes réglementaires fixant les critères que doivent respecter les entreprises RGE et la liste des travaux éligibles ont été publiés au Journal officiel du 18 juillet. Enfin, la loi de finances rectificative 2014 prévoit un transfert de la responsabilité de la conformité des travaux des banques vers les entreprises RGE et fixe les pénalités encourues par les professionnels en cas de non-conformité des travaux.

Le gouvernement souhaite porter de 30.000 à 100.000 le nombre d'éco-PTZ délivrés chaque année. Objectif : rénover 500.000 logements par an d'ici 2017.

Le crédit d'impôt développement durable sera quant à lui éco-conditionné à la marque RGE à compter du 1er janvier 2015. Mais dès le 1er septembre et jusqu'au 31 décembre 2015, son taux est porté à 30% pour les travaux de rénovation énergétique.

Réactions5 réactions à cet article

 

seuls les ménages faisant appel à un professionnel Reconnu garant de l'environnement (RGE) pour réaliser des travaux de rénovation énergétique pourront bénéficier de ce prêt

Et voilà, les propriétaires qui veulent faire les travaux eux-mêmes sans passer par un professionnel ne le pourront pas !
Le taux zéro sera attractif pour qui ?
Qui sera gagnant ?

Recourir à un professionnel sale la note d'un multiplicateur qui n'est pas anodin pour beaucoup de bourses, faire les travaux soi-même ne veut pas dire qu'ils seront moins bien exécutés ! Il pourrait même être lié à ce prêt la validation lors d'un passage à la fin de travaux et au vu des factures, pour vérifier les matériaux utilisés. (Évidement, rien ne confirmera leur utilisation)

Tous ceux qui font leurs travaux plus ou moins important comme les autoconstructeurs le savent, les faire faire à un coût important !

Maurice | 02 septembre 2014 à 07h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Et voilà, les propriétaires qui veulent faire les travaux eux-mêmes sans passer par un professionnel ne le pourront pas !
Le taux zéro sera attractif pour qui ?
Qui sera gagnant ?

Recourir à un professionnel sale la note d'un multiplicateur qui n'est pas anodin pour beaucoup de bourses, faire les travaux soi-même ne veut pas dire qu'ils seront moins bien exécutés ! Il pourrait même être lié à ce prêt la validation lors d'un passage à la fin de travaux et au vu des factures, pour vérifier les matériaux utilisés. (Évidement, rien ne confirmera leur utilisation)

Tous ceux qui font leurs travaux plus ou moins important comme les autoconstructeurs le savent, les faire faire à un coût important !
Maurice | Aujourd'hui à 07h24.

+1
Payer trois fois le prix à un professionnel qui a acheté sont accréditation mais qui ne sait pas écrire une équation de thermique, ça rime à quoi?

zaravis | 02 septembre 2014 à 11h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

je partage à 100% les commentaires de Maurice et de Zaravis. S'agit-il de rénovation thermique, de lutte contre le changement climatique et de réduction des émissions de gaz à effet de serre ou de relance économique par le biais de l'artisanat.
Cette confusion sur les objectifs crée des effets d'aubaine qui va se traduire par une envolée des prix.
JILUC

jiluc | 02 septembre 2014 à 12h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le pb est plutôt celui de la rareté des entreprises homologuées. Bientot les pleurs.. Vous avez dit relance?

Beaucoup esaient de vous vendre du kilo d'isolant mais pas de la performance d'isolation..

audaces | 02 septembre 2014 à 18h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Fantastique, je viens de prendre connaissance de ces nouvelles mesures, mon eco prêt a été accepté le 20 septembre, ma banque ne m'a pas informé que l'entreprise devait être RGE, les travaux sont faits, je dois les payer, j'ai envoyé les factures à la banque pour déblocage de l'argent et l'entreprise n'est pas RGE. Je fais quoi?

zabucile | 01 octobre 2014 à 11h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…