Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Tri des déchets : l'innovation made in France

Les machines de tri des déchets sont de plus en plus perfectionnées et trient de plus en plus vite et de mieux en mieux. Elles utilisent la haute technologie et le numérique. Un secteur en pleine croissance qui profite à des sociétés françaises.

Reportage vidéo  |  Déchets  |    |  Baptiste Clarke

Spécialisée dans la conception et la fabrication de machines de tri des déchets, la société Pellenc ST vient d'inaugurer son centre innovation, à Pertuis, dans le Vaucluse. Dans un espace de 1 350 m2, quatre lignes de tri vont permettre aux ingénieurs de travailler dans des conditions réelles d'un centre de tri. Voir le reportage vidéo.

Tous les types de technologies seront testés : les rayons X, l'intelligence artificielle, la spectrométrie ou encore le tatouage numérique, appelé aussi le watermarking. « L'idée, c'est d'avoir un passeport numérique des produits gravé dans la matière des emballages. Ça permet ensuite d'avoir l'identité du déchet en crypté. Avec des modules de détection assez performants, ça permet d'avoir un tri très pur », explique Jean Henin, directeur de Pellenc ST.

Dans le centre, toutes les machines sont munies de divers capteurs et connectées, ce qui permet de simuler un centre de tri 4.0. « L'industrie 4.0, c'est le mariage entre le hardware, tous les mécanismes, et le software, qui va nous donner la possibilité de collecter et traiter de façon plus intelligente certaines données. Ce mariage rend, au bout du compte, le pilotage plus facile pour l'exploitant », précise Jean Henin.

Toute cette technologie fait que le trieur manuel, l'humain, n'a quasiment plus à intervenir, juste pour contrôler la qualité du tri : « Le tri des déchets, aujourd'hui, pour un être humain, est très compliqué en raison de la répétitivité des gestes, de la finesse de tri. On parle désormais plus de contrôleurs qualité, encore nécessaires, même si leur tâche reste assez pénible. »

En investissant 30 millions d'euros entre 2018 et 2025 dans ce centre innovation et dans la modernisation des surfaces industrielles, Pellenc ST a pour ambition d'atteindre 97 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici trois ans. Dans le même temps, la société, qui emploie 220 collaborateurs, entend effectuer une centaine d'embauches. Notamment avec des compétences dans les nouvelles technologies, IloT, réseaux, intelligence artificielle, vision industrielle 4.0.

Réactions1 réaction à cet article

 

un geste fort et pourtant nécessaire dans la grande distribution : arrêter de vendre de l'air!!!
je m'explique : la plupart des emballages ont toujours le même volume, pour attirer le client, mais le volume de produit à lui fortement diminué. il serait intéressant d'avoir un taux de remplissage et, pour aller plus loin, taxer ce volume de perte pour forcer les industriels a arrêter cette pratique douteuse.
bien entendu, le poids du produit est indiqué sur l'emballage mais qui connait la densité des chips au m^3??? je prends les chips en exemple car c'est le plus flagrant mais cela est transposable dans de nombreux produits!
mais sinon, un très grand bravo a cette société car il est grand temps d'améliorer le tri de nos déchets pour recycler! continuez sur cette voie d'avenir!

ArnauLdL | 12 septembre 2022 à 13h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Système de prévention incendie pour broyeurs dans l'industrie du recyclage BERTHOLD FRANCE SAS
Mistral+ Top Speed : solution pour le tri des papiers et films plastiques Pellenc ST