En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Tri des déchets dans les salles de bains : les Français peuvent mieux faire

Tubes de crème, cartons, bombes aérosols, cotons-tiges… Quand bien même ils prennent la peine de trier leurs déchets, les Français ne s'y retrouvent pas dans leur salle de bains… Une démarche de sensibilisation est d'ailleurs lancée pour y pallier.

Déchets  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
   
Tri des déchets dans les salles de bains : les Français peuvent mieux faire
© Unclesam
   
Les salles de bains sont-elles un lieu de ''non-droit'' en matière de recyclage des déchets ? On pourrait le croire, selon une étude Ipsos* commandée par l'éco-organisme Eco-Emballages publiée le 8 mars. 75.000 tonnes d'emballages de produits cosmétiques et d'hygiène sont jetées chaque année (soit 2 % de l'ensemble des déchets ménagers). Seuls 55 % des Français déclarent trier systématiquement les déchets dans la salle de bains alors que 84 % disent trier leurs emballages en général dans la maison. De plus, seulement 21% de ceux qui prétendent trier leurs emballages dans la salle de bains, le font ''correctement''.

Dans la salle de bains, des produits recyclables atterrissent à tort aux ordures ménagères comme les emballages en acier ou en aluminium tels que bombes de mousse à raser, déodorants voire sprays. Les emballages cartons des produits cosmétiques ou bouteilles de parfum en verre peuvent tous être recyclés. En revanche, pour les plastiques, on ne peut trier que les bouteilles et flacons ! Les tubes de crème ou brosses à dents ne sont pas recyclables tout comme les cotons-tiges, les disques démaquillants, les rasoirs jetables et les tubes de dentifrice plastiques.

54% des personnes interrogées ne trient pas le flacon de shampooing ou de gel douche alors que ce sont des produits recyclables ! A l'inverse, 49% se trompent en triant le pot en plastique de crème ou de masque alors qu'ils doivent se jeter aux ordures ménagères.

Alors pourquoi les Français trient ''mal'' dans la salle de bains ? 38% des personnes sondées avouent faire des erreurs à cause d'un manque d'informations sur les consignes de tri des emballages visés. Globalement, 47% des Français s'estiment mal renseignés. De même que les Français ayant deux poubelles trieraient mieux (60%) que ceux n'ayant qu'une seule poubelle (56%) dans cette pièce.

Une poubelle dédiée au tri dans la salle de bains

''Suite à cette étude, nous tirons deux enseignements majeurs : les Français ont besoin de plus d'information et d'une poubelle de tri dédiée'', a expliqué Eric Brac de la Perrière, Directeur général d'Eco-Emballages, à l'occasion d'une conférence de presse. Pour favoriser le geste de tri dans cette pièce de la maison comme dans la cuisine, l'éco-organisme a développé en partenariat avec le groupe de cosmétique Garnier (groupe L'Oréal), une poubelle de tri spécialement conçue pour la salle de bains, et sur laquelle sont rappelées les consignes de tri des produits.

15.000 exemplaires de cet outil de sensibilisation, fabriqué en plastique recyclé, seront au total distribués gratuitement par les partenaires d'ici la fin de l'année. 12.000 poubelles seront diffusées par les ambassadeurs du tri d'Eco-Emballages ''aux habitants des collectivités locales où la performance de tri doit être encore améliorée'', a précisé M. Brac de la Perrière. Par ailleurs, l'éco-organisme distribuera aux habitants un questionnaire pour mesurer l'impact de la poubelle sur la fréquence et la qualité du tri.

De son côté, Garnier offrira 2.000 exemplaires à ses internautes via son site Internet**, a souligné Thierry Houssin, Directeur Général de Garnier-Maybelline qui rappelle que la marque de cosmétique a signé en octobre 2008 une convention dans laquelle elle s'engage à réduire de 15% le poids moyen de ses emballages d'ici à 2012. C'est d'ailleurs à l'occasion de la signature de cette convention, aux côtés des entreprises de l'agro-alimentaire (ANIA), des grandes marques (ILEC) et d'Eco-Emballages que le Ministre du développement durable Jean-Louis Borloo, avait ''soufflé l'idée de la poubelle'' en ''lançant le défi de faire avancer la sensibilisation des Français sur le tri dans la salle de bains'', a rappelé Thierry Houssin. ''Garnier et Eco-Emballages ont voulu relever le défi''.

Pour Eric Brac de la Perrière, inciter les Français à trier ''plus et mieux'' dans toutes les pièces de la maison en passant par la salle de bains est ''nécessaire'' pour réaliser l'objectif de 75% d'emballages ménagers recyclés fixé par le Grenelle contre 63% actuellement. ''Nous devons travailler ensemble pour que le tri se passe mieux partout et de manière uniformisée'', a déclaré le Directeur Général d'Eco-Emballages en soulignant la mise à disposition d'informations et d'explications ''plus claires''.


* L'étude Eco-Emballages/Ipsos a été menée en février 2009, par téléphone, selon la méthode des quotas auprès d'un échantillon de 1.013 individus, représentatifs de la population française âgée de 15 ans et plus.

** www.fr.garnier.com

Réactions24 réactions à cet article

 
Très bonne initiative

Spécialiste du tri moi-même, je m'interroge souvent sur ce que je dois mettre à recycler concernant les tubes et flacons divers issus de la salle de bain justement le matériau de ces emballages n'est pas toujours clairement indiqué). J'ai hâte de voir cette campagne, qui hélas n'est censée s'adresser aux "mauvais" trieurs. Qu'en sera-t-il des autres? Où l'info est-elle disponible (je suis conseillère municipale et tous les outils sur le tri nous sont utiles). Merci,

sisikirk | 11 mars 2010 à 07h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Entièrement d'accord!

ça parle politique à tout va, mais nous ne sommes pas assez informés sur les produits recyclables ou non et pas seulement qu'en cosmétique, moi qui ai été élevé dans cet état d'esprit bien avant "cette mode", je voudrais une liste COMPLETE sur un site internet de tous les produits de tous les jours, avec rappel des produits qui qui ont été fabriqués avec du recyclable, mais qui ne l'est plus,etc... Il y a des emballages d'eau recyclbles, d'autes non, des tubes recyclables, d'autres non, et les montres, et les cd(s), les clés USB, où les met-on? Bref, c'est par moment craiment casse-tête...

interro | 11 mars 2010 à 08h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Alors là je ne suis pas d'accord !

Moi j'habite Amiens, et le tri sélectif est... sélectif ! Les tubes et les contenant trop petits (?) ne sont pas récupérés, ils partent en incinérateur.
Alors comment pouvons-nous faire ?
J'espère une réponse concrète et opérationnelle.

natacha amiens | 11 mars 2010 à 08h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
+ d'infos, oui !

je suis tout à fait d'accord sur le fait que nous manquons d'infos pour bien trier. Chaque commune ou communauté de communes a ses spécificités et le nouvel habitant a du mal à trouver l'info. Doit on recycler ou non les boîtes de conserves, les bidons de lessive, les flacons de shampooing... L'idée d'avoir ces infos sur les sacs de tri comme cela se fait déjà ou sur les poubelles est bonne et très pratique.

Réglisse | 11 mars 2010 à 08h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 
infos nécessaires

La possibilité de recyclage de l'emballage devrait être inscrite dessus, car cela dépend surtout du contenu.

James | 11 mars 2010 à 09h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
le triage

les ste ECO EMBALLAGES, ADELPHE, ADEME, devraient commencer par trier leur mode de fonctionnement et répondre aux citoyens sur la disparition des fonds vers des paradis fiscaux, jamais eu de réponses depuis une info de dépot de plainte auprès du TGI de Nanterre en mars 2009.
Mais au delà de cet aspact de la gestion de nos habitudes de tri des déchets, je rappelle que ces organismes percoivent une taxe appelée ECO EMBALLAGE, cette taxe est payée par les producteurs de flacons et autres contenants, que sur ces flacons une taxe y est calculée lors dela mise en vente, donc payée par le consommateur lors de l'achat, dans le cadre du grenelle de l'environnement il appartient aux producteurs et non pas à l'usager d'en assurer la charge.
J'ai pour ma part une toute petite cuisine, je ne vois pas comment ni où mettre 3 ou 4 poubelles de triage, il m'arrive et heureusement de temps en temps de douter sur la destination d'un produit, poubelles recyclages ou poubelles Ordures ménagères, et j'en suis fière, il y a tant de choses beaucoup plus graves les OGM, LES COLORANTS dans notre alimentation,la pollution industrielle via les produits phytosanitaires dans l'agriculture, induisant les CANCERS. mORTALIT2 DE PLUS EN PLUS JEUNES, mon commentaire s'arrêtera sur cela. NITRAME

nitrame | 11 mars 2010 à 10h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
identifier les emballages

Bonjour à tous,

oui tout à fait d'accord pour plus de tri, mais comme tous le disent plus haut, comment faire ? qu'est ce que c'est comme produit ?entre tous ces "plastiques" on s'y perd !

pourquoi ne pas faire des sigles?
un rond sur l'emballage pour la boubelle pour métal
un carré pour PEHD
un triangle pour les PTP
une étoile pour autre chose
et ainsi de suite
on retrouverais les mêmes sigles sur les poubelles, je pense que cela simplifierait le tri.

pegaz | 11 mars 2010 à 11h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Très bonne initiative

ça fait un peu peur quand je vois un "spécialiste du tri" se poser ce type de questions élémentaires.

Dans le désordre: cet article (clair, net et précis), l'Ademe, Eco-emballage, votre prestataire tri sélectif, ... Bref, tous les partenaires qu'un conseiller municipal spécialiste du tri sélectif devrait très bien connaitre.

dolagn | 11 mars 2010 à 14h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Entièrement d'accord!

des bouteilles d'eau non recyclables? vous avez des stocks de plus de 20 ans?

Peu importe pour vous que le matériaux soit recyclables. Ce qui compte, c'est qu'ils soient collectables. On n'arrête pas une table de tri pour savoir si le tube truc de la marque machin et recyclable ou pas et ce même si c'est marqué dessus. pour savoir ce qui est collectable (=sera trier en centre de tri par les agents), il suffit de demander les consignes de tri à votre mairie. C'est pas forcément exactement les mêmes partout car les filières et équipements sont pas les mêmes.

Clé usb: vous rendez votre ancienne quand vous en achetez une neuve. ils sont obligés de vous la reprendre. Sinon, les déchetteries ont souvent maintenant une collecte des DEEE. Pareil, dans certaines grandes surfaces, vous verrez se développer des points d'apport DEEE pour tous les petits appareils en mélange et les lampes et les piles, et...

Les Cd, je sais pas. me suis jamais posé la question. je dirais la poubelle d'OM.

dolgan | 11 mars 2010 à 15h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Alors là je ne suis pas d'accord !

il suffit de lire l'article, ou vos consignes de tri sélectif:

Les tubes et pots ne sont pas recyclables!!!!! (pas les mêmes plastiques et souvent ils contiennent des produits gras)
Donc eux, vous les mettez dans votre poubelle d'OM.

Seuls les bouteilles,flacons et sprays sont recyclables.

La solution? Réduisez vos déchets à la source!!!

dolgan | 11 mars 2010 à 15h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Alors là je ne suis pas d'accord !

Oui réduire les déchets à la source, vous avez un milliard de fois raison. Pour le reste vous êtes mal renseigné sur le tri sélectif à Amiens et avez l'air de me prendre pour une idiote. Alors les leçons, gardez les pour vous et surtout appliquez les.
cordialement.

natacha | 11 mars 2010 à 15h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:+ d'infos, oui !

Pour avoir les consignes de tri, il suffit généralement d'appeler sa mairie pour obtenir un exemplaire papier. Elles sont aussi presque toujours sur le site internet.

Chaque commune (ou pas loin) a son mode de collecte et ses codes couleur. Tout le monde n'a pas commencé en même temps, tout le monde n'a pas les mêmes installations, et tout le monde n'a pas les mêmes contraintes (habitat vertical, campagne,...).

boites de conserves: Vides bien sur
bidon lessive: oui
flacons de shampoings: oui (c'est marqué dans l'article)

dolgan | 11 mars 2010 à 16h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Alors là je ne suis pas d'accord !

ça m'a pris moins de 5 minutes pour obtenir les infos sur le tri sélectif d'Amiens.
les liens sont interdits ici. mais en allant sur le site de votre ville, partie gestion de déchets, vous verrez que je ne vous ais pas dit de bêtise.

dolgan | 11 mars 2010 à 16h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Alors là je ne suis pas d'accord !

ok donc vous avez pu voir ce qui n'est pas accepté.
dont act.

natacha | 11 mars 2010 à 16h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:infos nécessaires

ça ne marche pas comme celà: plein de matériaux sont recyclables.

Ce qui compte, c'est surtout la capacité de les collecter en quantité suffisante et sans polluer plus qu'en les envoyant dans les OM.

Par exemple, votre table de jardin est recyclable (en tout cas c'est très probable). Par contre, il serait contre productif d'essayer de la recycler à tout prix.

Mais dans ce cas, il suffit de mettre un logo sur les "collectables".

Oui, sauf que c'est pas toujours exactement les mêmes d'un territoire à un autre.

L'exemple le plus parlant est celui de la bouteille d'huile. Collectée sur certains territoires et pas sur d'autres. La raison: certaines filières savent désormais la nettoyer et d'autre pas encore.

Par contre, le contenu compte assez peu. Seules contres indications: produits gras (durs à laver, il faut plus d'eau pour les nettoyer, donc plus de pollution) sauf exception et les produits dangereux. il suffit d'avoir en tête que derrière, des gens vont manipuler ces objets avec des gants assez fins et respirer leurs vapeurs.

dolgan | 11 mars 2010 à 17h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:+ d'infos, oui !

oui c'est écrit dans l'article mais je ne l'avais pas au moment où j'ai emménagé... A la campagne toutes les communes n'ont pas un site internet et la plaquette diffusée ne donne pas assez d'infos... Tout le monde ne collecte pas les boîtes de conserve... pas facile de s'y retrouver et croyez moi j'ai suffisamment déménagé pour le savoir !

Réglisse | 11 mars 2010 à 17h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 
savon !

avant de recycer, n'utilisons pas de produits le necessitant :le savon en pain par exemble;il y en même qui se trouvent dans un emballage carton !
Quel est le meilleur bilan carbonne :le rasoir à lames ou le rasoir électrique ?
Et douche plutôt que bain .

kine | 11 mars 2010 à 23h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Infos recyclage

Bonjour,

alors les CD: non! Avec les non recyclables dans les Ordures Ménagères.

Tout ce qui contient de l'électrique / électronique est classé DEEE (Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques), quand vous racheter un appareil, le magasin vendeur est obligé de vous reprendre l'ancien (frigo pour frigo, etc). Sinon en déchetterie, vous avec plusieurs classes:
-PAM (petits appareils en mélange): clef usb, rasoir électrique, bouilloire, telephone, etc.
-Ecrans (cathodiques, LCD, Plasma).
-Gros appareils: frigo, four, etc (tout ce qui ne rentre pas dans les cages de collecte des PAM).
-Lampes (pour moi la définition est mal choisie car il s'agit en fait des ampoules): seules celles à économie d'énergie (qui contiennent en fait des gaz), les anciennes classiques (qui sont en train d'être totalement retirées du marché) ne sont pas recyclées.
Si vous n'avez pas de déchetterie dans votre commune, vous avez probablement accès à celle de la commune voisine, renseignez vous auprès de votre Mairie.

Ensuite, concernant le tri sélectif, comme il l'a été dit précedemment, énormément de produits sont recyclables mais ne sont pas recyclés pour autant. Il faut qu'il y ait suffisament d'apport dans chaque matière pour que ça soit faisable : différenciation évidente pour les agents du centre de tri (qui voient les déchets défiler vitesse grand V sur un tapis roulant, tout en devant récupérer tous les recyclables et séparer toutes les catégories), coût financier et environnemental raisonnables (le retraitement de certains produits coûte une fortune, pour d'autres leur retraitement pollue plus que la production de matière neuve), viabilité de la filière de récupération (flux de la matière en question abondant et constant).

Quelques petits tuyaux pour vous aider à trier, les différentes catégories recyclées sont:
-Le verre: tout ce qui est flaconnages / bouteilles / bocaux (y compris la bouteille d'huile en VERRE), ne pas mettre les vitres, mirroirs, vaisselle en verre (pyrex ou autres, il ya des additifs qui font que ça n'est pas un verre classique), ampoules.
Ne vous souciez pas d'enlever les bagues autour des goulots ou autre, notamment si c'est inséparable, le process de recyclage est suffisamment bien étudié pour les éliminer par la suite.
Petit plus: évitez de casser vos bouteilles exprès dans les containers, à force de transports et transvasements, certains morceaux deviendront trop petits/poussières et passeront en rebus. (Même si au final le process les broie, c'est une étape qui intervient après bien d'autres)

-Papier, journaux, magazines: tout tout tout ce qui est papier (écrit ou non), y compris les sacs en papier, et les enveloppes sans fenêtres plastiques. 2 Consignes seulement : aucun papier souillé de matière organique (aliment, terre, huille), même un peu, le process ne permet pas de les dépolluer et la pate à papier ne peut pas se faire avec de tels éléments au milieu des fibres ; aucun plastique ou métal (ressort de reliure, couverture, pochette, film d'emballage, fenêtre d'enveloppe, page plastifiée).
Attention NON à tout ce qui est catégorie mouchoirs en papier (essuie tout, serviettes jetables, couches,...): d'une part pour des questions évidentes d'hygiène (des agents vont les manipuler), d'autre part car ils sont généralement souillés, et enfin ils ne sont tout simplement pas recyclables (ils n'ont plus de fibres longues, juste des petits bouts compactés entre eux)
Petit plus: ne les déchirez et ne les froissez pas. Le principe du recyclage du papier s'appuie sur la récupération des fibres de bois, vous déchirez/pliez une feuille: vous coupez les fibres. La pate à papier doit contenir des fibres, + elles sont longues, + elles permettent de faire un papier de qualité, et plus longtemps elles pourront être recyclées ; quand elles sont trop courtes elles sont compressés pour faire de faux-tissus jetables (mouchoirs), puis passent en rebus.
Qualité de papier : déchirez une peu votre feuille, une déchirure dure et nette est signe de qualité (papier kraft ou d'imprimante), une déchirure aisée et irrégulière est signe d'une fibre déjà recyclée (papier magazine)

-Emballages cartons, cartonettes: tout, même consignes que pour le papier, non souillés, et pas de plastique.
Process de recyclage: identique au papier.
Petit plus: identique au papier.

-Briques alimentaires: toutes, briques de lait, de sauce tomate, de soupe. Leur particularité est d'être composées de 3 matériaux: carton, alu, film plastique. Malgré leur complexité "matière", leur abondance sur le marché a permis de mettre au point un process de recyclage rentable et viable, à savoir qu'elles ont une filière qui leur est propre.
Petit plus: videz les bien, mélangées aux autres emballages recyclables il ne faudrait pas qu'elles souillent papiers ou cartons.

-Métaux: uniquement les contenants, il s'agit en fait de l'aluminium et de l'acier, qui constituent quasi-exclusivementles emballages métalliques. Acier, facile il s'aimante: boites de conserves et leurs couvercles, canettes, aérosols (sans bouchon et diffuseur en plastique : OM), bouchons métalliques. Aluminium: canettes, aérosols (idem), barquettes alu de plats cuisinés. Attention, pas le papier aluminium, trop fin et fragile entre autres (quel dommage, car l'aluminium est recyclable à l'infini, mais coûte une véritable fortune pour être produit, veillez donc à en utiliser le minimum!)
Petit plus: videz les bien (mêmes raisons).

Flaconnages, bouteilles plastiques: la consigne parle d'elle même, uniquement les flacons et bouteilles. Ni tube, ni boite, ni bocal plastique, ni films divers, ni sacs, ni autres contenants / emballages (yaourt, jambon), ni barquettes, ni polystyrène, ... autant d'interdits pour autant de variétés de plastiques différents. Ne sont recyclés en fait que le PET et le PEHD (regardez sous votre flacon / bouteille), facile car ils constituent exclusivement les bouteilles et flaconnages (et leurs bouchons!).
Attention cependant, pas de bouteille d'huile en plastique (de manière quasi-générale), car le gras s'infiltre dans les pores du plastique, impossible de l'en séparer par les process classiques. Ni bouteilles ayant contenu des produits dangereux (type produits ménagers),pour les même raisons. Regardez l'étiquette de votre produit, il ne faut pas de petit logo orange, que ce qoit la croix, le poisson et l'arbre mort, l'explosion, la flamme,...
Ne vous souciez pas d'enlever les étiquettes, quant aux bouchons ils sont recyclables (PEHD).
Petit plus: videz les bien, et pour les bouteilles (si vous n'en faites pas don type "bouchons d'amour") aplatissez les dans le sens de la longueur et rebouchez les (gain de place dans votre poubelle, dans la benne, dans les balles sortant du centre de tri); à ne pas faire sans bouchon (ou alors vraiment fermement) car les bouteilles peuvent se regonfler, reprendre leur volume, et faire éclater les balles.

Pour tous les contenants, videz les bien, mélangés aux autres emballages recyclables il ne faudrait pas qu'ils souillent papiers ou cartons. Et enfin ne les emboitez pas, les agents n'auront pas le temps de les séparer sur le tapis et tout passera en rebus (idem pour les machines de tri automatique).

Voilà pour la page tri sélectif, en espèrant vous avoir aidé...

Lili | 12 mars 2010 à 12h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:identifier les emballages

Les sigles ne sont pas une solution, les gens ne savent pas ce que ça veut dire et plus il y en a plus c'est confu. Il n'y a cas prendre l'exemple du sigle d'Eco-Emballage,une immense majorité croit toujours qu'il veut dire que l'emballage est à recycler! une ex-ambassadrice du tri

ex-ambassadrice | 13 mars 2010 à 10h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Très bonne initiative

Quand j'ai pris mon poste d'ambassadeur de tri, je me suis rendu compte que le personnel de la mairie et le personnel administratif de la communauté de communes où j'étais embauchée se trompaient sur les consignes de tri tout comme les particuliers.
Les gens lisent mal les consignes, il est marqué partout "bouteilles et flacons plastique" et en photos on voit seulement des bouteilles et des flacon. Les gens dans leur tête pensent que c'est le plastique en général qui est recyclé et étaient étonnés quand je leur faisait lire sur le sac "bouteilles et flacons".On parle des tubes et pots mais les erreurs se situent surtout au niveau de tous ce qui est barquettes alimentaires qui ne sont pas recyclées car de qualité diverses et trop légères pour que le tri soit rentables.

ex-ambassadrice | 13 mars 2010 à 10h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:le triage

Il n'est pas nécessaire d'avoir plusieurs poubelle dans toutes les pièces. Je n'ai qu'un sacs jaune dans le garage et le flacon de la salle de bain, je ne le jette pas dans la poubelle salle de bain, je le met de coté et lorsque je sors de la salle de bain, je l'emmène au sac jaune. C'est pas compliqué mais bon nombre de personnes ne veulent pas se donner cette peine (et encore s'agit d'une peine?), c'est tellement plus pratique une poubelle à disposition. Je trouve la distribution de poubelle de recyclage pour la salle de bain inutile et anti-écologique, c'est encore des objets de fabriqués qui comme toute fabrication a un impact sur l'environnement, et qui un jour sera cassé et constituera encore des déchets supplémentaires.

ex-ambassadrice | 13 mars 2010 à 11h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Très bonne initiative

Je vous trouve un peu agressif dans votre réaction...
Ma question n'est pas élémentaire, certains flacons étant recyclables et d'autres pas, et les filières de recyclage évoluant constamment. De plus, les consignes de tri ne sont pas toujours très claires selon les communes, sans parler de l'inaglité des moyens alloués à la communicaiton (sujet très "politique").
J'en connais en fait la réponse, je souhaitais simplement avoir des infos sur la campagne Garnier/Eco-Embalalges. Je suis allée sur le site Garnier, allez-y voir, c'est très bien fait. Cordialement,

sisikirk | 13 mars 2010 à 11h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Bouchons blle de vin ?

Je voudrais savoir si les bouchons synthétiques pour les bouteilles de vin sont recyclables ?

Beli | 14 mars 2010 à 18h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour

Je suis en plein déménagement en ce moment. Et je suis en train de faire le tri dans mes affaires. Il se trouve que j'ai des produits cosmétiques entamés (produits pour le corps: nettoyant gommage) depuis longtemps mais jamais fini.
La question c'est que je ne sais comment débarasser, je ne sais où les jeter, est ce que je dois vider les produits dans les toilettes ou les jeter comme cela dans le poubelles.

Merci de votre aide

Mathilde | 04 septembre 2013 à 09h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…