En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'ADEME récompense les actions de sensibilisation de ses partenaires avec les Trophées Planète Gagnante

Dans le cadre prestigieux du musée du quai Branly, l'ADEME a récompensé les actions de sensibilisation en faveur des économies d'énergie et de la réduction des déchets de ses partenaires avec les Trophées Planète Gagnante.

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
   
L'ADEME récompense les actions de sensibilisation de ses partenaires avec les Trophées Planète Gagnante
   
Le 15 janvier, à l'occasion de la 3ème édition des Trophées Planète Gagnante, les Hôtels Hilton, l'association la Passiflore, la Communauté de communes de la région de Château Thierry, l'Agence Locale de Maîtrise de l'Energie, Ile-de-France et le Réseau d'éducation prioritaire de Poix du Nord ont été distingués pour leurs actions de sensibilisation en faveur des économies d'énergie et de la réduction des déchets. L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) souhaite ainsi récompenser ses partenaires pour leur fort engagement dans la campagne de mobilisation « Economies d'énergie. Faisons vite, ça chauffe » et depuis 2006, dans la campagne « Réduisons vite nos déchets, ça déborde, le club s'étant ouvert au thème de la réduction des déchets.

Pour leur troisième édition, les Trophées Planète Gagnante ont été remis dans le cadre prestigieux du musée du quai Branly par un jury de personnalités composé d'Evelyne Dhéliat (présidente du jury, chef du service météo de TF1), Nathalie Fontrel (journaliste environnement, Radio France), Nicolas Vanier (explorateur), Michèle Pappalardo, (présidente de l'ADEME), Carole Le Gall et Daniel Béguin (respectivement directrice Energie, Air, Bruit et directeur Déchets et Sols à l'ADEME).

Ce jury s'est attaché à passer aux cribles les dossiers avec, pour exigence, 5 critères-clefs : l'originalité, la reproductibilité, l'impact (nombre de personnes touchées), la durée et la « consistance » de l'action (sa capacité à intégrer des actions de fond sur la maîtrise de l'énergie et la réduction des déchets).

Sur 15 projets présélectionnés, 5 lauréats se sont illustrés pour leurs actions de sensibilisation jugées originales, efficaces et surtout reproductibles.

Dans la catégorie « Associations », la Passiflore, association bretonne veillant à la préservation de l'environnement a été récompensée pour son opération dénommée « Trop de déchets – réduisons-les ». 30 familles volontaires, munies d'un peson et d'une liste de 70 actions pour réduire leurs déchets (compostage, évitement à l'achat, autocollant STOP-PUB, réutilisation…), ont mesuré l'évolution de leurs déchets pendant 1 an. La Passiflore a déployé un dispositif d'accompagnement des familles : lettres d'information, soirée d'échange, visite, conférence, opération en grande surface…Résultat : l'action a permis de réduire de moitié la quantité totale de déchets, et de diviser par 5 celle des ordures ménagères résiduelles. Cette expérience a été relatée à travers une exposition au cours de la semaine de sensibilisation « Trop de déchets – réduisons-les ». L'association espère bien convaincre le maximum d'acteurs grâce à ces résultats et démontrer qu'il est possible de réduire le volume de déchets grâce à des actions de prévention.

Dans la catégorie « entreprises », les Hôtels Hilton (9 sites en France) ont été récompensés pour avoir intégré la notion d'environnement dans le domaine du luxe. Ce sont les salariés des hôtels qui assurent la promotion et mettent en œuvre les gestes qui économisent l'énergie et réduisent les déchets. Dans les 9 complexes français Hilton, des « Green Teams » ont été formées par les EIE pour veiller sur les économies d'énergie. Une fois par mois, ces équipes, composées d'un représentant de chaque département de l'hôtel, se réunissent afin de mettre en place un plan d'action pour le mois qui suit (objectif d'amélioration continue). Ils ont ainsi pu installer une sensibilisation dans les chambres (brochure de sensibilisation aux bons gestes et Petit Livre Vert) en vue d'intégrer les clients dans la démarche.
Un concours interne a également débuté en janvier 2006 dans l'ensemble des hôtels Hilton. Au 31 décembre, le complexe ayant fait le plus d'économies a été récompensé par un lot de VTT pour son hôtel. Prochaine étape : la rédaction d'un cahier des charges pour développer l'achat d'équipements éco-conçus et la mise en place d'une chambre totalement éco-conçue.

Dans la catégorie « collectivités », la Communauté de communes de la Région de Château Thierry (Picardie) a reçu un trophée pour son opération 'Parcours éco-citoyen ''Sois un éco-consommateur''. Afin d'initier les enfants castelthéodoriciens à l'éco-consommation, un parcours d'animation a été organisé à l'occasion de la Semaine de la Réduction des Déchets sous le marché couvert de la ville de Château-Thierry. Les enfants ont cheminé sur 400 m2 dans un magasin fictif, organisé autour de 4 « éco-mondes » : le monde de l'eau, le monde des économies d'énergie, le monde des déchets et le monde de la nutrition, tous interconnectés. Les enfants ont pu simuler des achats à l'occasion de trois événements de vie différents : goûter d'anniversaire, déménagement et départ en vacances. En fin de courses, l'animateur du marché expliquait aux enfants l'impact écologique de leurs achats. Une belle manière de mieux comprendre les enjeux environnementaux liés à la consommation.

Dans la catégorie « espace info-Énergie » ou seul 2 nominés étaient en liste, le lauréat est l'Agence Locale de Maîtrise de l'Energie, Ile-de-France. Au cours de l'année scolaire 2005-2006, Cette EIE a orchestré à Saint-Quentin-en-Yvelines un plan de déplacement écoles. Une sensibilisation de tous les partenaires (élus, familles, enseignants, 750 enfants, services de police) aux enjeux de la maîtrise des déplacements urbains a notamment été entreprise. Résultats : 80 enfants de l'école viennent tous les matins à pied via le PEDIBUS, accompagnés de certains parents (40 parents impliqués dans la démarche) et 1 tonne de C02 ont été économisée en une année scolaire. Cette opération a d'ailleurs été renouvelée lors de la rentrée scolaire 2006-2007 et étendue à tous les établissements de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Le prix spécial du jury a été décerné cette année au Réseau d'éducation prioritaire de Poix-du-Nord qui a permis à 2 000 élèves à participer à des activités d'éducation à la sauvegarde de la planète. 10 écoles et 1 collège de zone d'éducation prioritaire se sont engagés dans de multiples sessions ludiques et créatives, avec notamment la réalisation d'une charte éco-citoyenne sur la protection de l'environnement présentée au 12ème Parlement des Enfants : « ne pas fumer », « regarder moins la TV », d'un film humoristique sur le gaspillage du papier présenté au festival de courts-métrages « C trop court » de la région Nord et d'un spectacle de marionnettes sur le thème des déchets. En outre, tout au long de l'année, les élèves, munis de valises pédagogiques, ont diffusé leurs relevés de température extérieure en collaboration avec leurs professeurs pour prendre conscience du changement climatique. Des affiches ont été réalisées pour diffuser une information régulière sur la qualité de l'air. Pour l'année scolaire 2006-2007, les élèves seront mobilisés au travers d'un programme similaire, décliné cette fois sur le thème de l'eau.

Cette année, hors des catégories traditionnelles des Trophées, un Trophée Planète Gagnante a par ailleurs été décerné au musée du Quai Branly pour saluer la conception innovante des jardins de l'Ô réalisé par l'artiste plasticien lumière, Yann Kersale. Le musée du quai Branly éclaire en effet ses 17.500 m2 de jardin en consommant 35 fois moins d'énergie qu'un système d'éclairage classique. Il est par ailleurs le seul musée au monde a publié un rapport de développement durable.

Depuis 3 ans, environ 6.500 actions ont été réalisées par les membres du Club Planète Gagnante. Il compte aujourd'hui près de 100 partenaires nationaux et de 200 partenaires régionaux, a indiqué Mme Papalardo, Présidente de l'ADEME lors de la remise des trophées.

Réactions1 réaction à cet article

 
A quand le "clou rouillé" de l'énergie ?

Sur le modèle du "clou rouillé" pour les villes les plus mal équipées pour les cyclistes, on pourrait remettre un trophée ciblant les opérations les plus aberrantes en terme d'économies d'énergies.

Parmis les candidats les plus prometteurs, à étudier :
- les patinoires en plein air,
- les bassins de piscine chauffés en plein air en hiver (ex : Tours),
- les courses automobiles, ...

A quand les données chiffrées pour que Nicolas HULOT puisse sensibiliser les responsables politiques sur ces énergivores pourtant très électérogènes ?

B | 20 janvier 2007 à 09h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…