En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'UE publie la liste des compagnies aériennes devant réduire leurs émissions de CO2

Transport  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
La Commission européenne a publié le 22 août dernier la liste officielle des compagnies aériennes qui devront participer au système d'échange d'émissions européen à partir de 2012. Il y'en a près de 4 000…

Durant la première année, les compagnies se verront attribuer un quota d'émissions équivalent à 97% de ce qu'elles ont émis en moyenne entre 2004 et 2006. Cette quantité diminuera chaque année et sera de 95% en 2013. 85% des certificats d'émissions seront attribués gratuitement, les 15% restant seront mis aux enchères. Chaque État membre décidera de l'utilisation qui sera faite du produit issu de la mise aux enchères de ses quotas. Mais celui-ci devra être affecté à l'atténuation du changement climatique et à la recherche sur des transports aériens propres. Dans tous les cas, les États membres devront rendre compte à la Commission de cette utilisation.

Les compagnies aériennes qui ne respecteraient les délais prévus sont menacées d'être pénalisées.

Le but de cette démarche est de provoquer une réduction des émissions de gaz à effet de serre du secteur à travers l'outil de marché qu'est le système d'échange de quotas. Même si la part des transports aériens dans les émissions globales de gaz à effet de serre de l'UE n'avoisine actuellement que 2% à 4%, ses émissions augmentent plus rapidement que celles de tous les autres secteurs. Celles qui sont dues aux vols internationaux ont augmenté de 73% entre 1990 à 2003 et devraient, d'après les projections de la Commission européenne, atteindre 150% d'ici à 2012 si aucune mesure n'est prise. Une telle croissance annulerait alors plus d'un quart de la réduction des émissions que l'UE-15 est censée réaliser entre 1990 et 2012 en vertu de protocole de Kyoto.

Réactions1 réaction à cet article

 
De la stupidité des décisions

Une fois de plus on se donne un moyen supplémentaire de faire de la taxe. A lire la liste de 4000 sociétés on se demande si l'Union Européenne n'est pas en train de se ridiculiser. Aucune compagnie n'est épargnée !!! Ne serait-il pas plus intelligent de mettre en place une politique de développement de nouveaux réacteurs avec les fabricants avec des dates d'évolution? Nous sommes hélas dirigés par des hommes politiques qui n'ont aucun sens de la mesure concréte et d'avenir et qui sont en plus menacés dans leur fauteuils par des idéologistes bafouant les régles économiques et revant du paradis sur terre. Notre planete sombrera non pas par le Co² mais par la surpopulation et les guerres.

JIVAGO | 26 août 2009 à 17h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager