En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Fruits et légumes bio : les surmarges de la grande distribution persistent

Agroécologie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir dénonce à nouveau les marges disproportionnées appliquées par les enseignes de la grande distribution sur les ventes de fruits et de légumes bio. Selon la dernière enquête de l'association publiée le 22 août, la grande distribution pratiquerait, en moyenne, des marges brutes 75 % plus élevées que sur les produits conventionnels.

L'enquête porte sur les prix des 24 fruits et légumes. Les surmarges portent sur les trois fruits et légumes les plus consommés par les Français : la pomme de terre, la tomate et la pomme. Leurs marges seraient respectivement supérieures de 83 %, 109 % et 149 % à celles pratiquées pour les mêmes produits conventionnels.

Pour le non bio, la marge brute de la grande distribution est estimée à 173 euros, et pour le bio à 287 euros, selon l'association. UFC en déduit que 41 % de l'écart est dû à la différence dans les marges appliquées par la grande distribution.

Fin août 2017, l'UFC dénonçait déjà les surmarges de la grande distribution réalisées sur les ventes de produits bio. "Par rapport à l'étude de 2017, la marge brute globale pratiquée par la grande distribution sur la consommation de bio n'a que très légèrement diminué (de seulement 6 %), démontrant l'absence de véritable inflexion dans les politiques de sur-marges", pointe l'association.

Réactions1 réaction à cet article

 

Les enseignes de supermarchés ne sont pas des philanthropes mais sont là pour gagner le plus d'argent possible. Faire ses courses dans des enseignes de distribution historiques des produits AB est souvent bien plus intéressant pour le consommateur, qui peut en outre bénéficier de conseils avisés de commerçants qui connaissent vraiment le bio pour ce qu'il est et non uniquement comme un facteur de croissance économique.

Pégase | 25 août 2019 à 14h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager