Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Les entreprises ont un rôle à jouer dans la lutte contre les espèces exotiques envahissantes

Biodiversité  |    |  Déborah Paquet  |  Actu-Environnement.com

L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) France a publié un guide sur la lutte contre les espèces exotiques envahissantes à destination des entreprises. Il vise notamment celles détenant un patrimoine foncier sur lesquelles ces espèces végétales et animales peuvent s'implanter. Afin d'apporter des informations complètes aux gestionnaires de sites, l'UICN a édité deux outils.

Le premier est une introduction générale sur les espèces exotiques envahissantes, traitant notamment des réglementations nationales et internationales, et des plans d'action mis en oeuvre. Il formule plusieurs recommandations pour construire un programme d'actions adapté au site de l'entreprise, intervenir sur le terrain et gérer "l'après". Sur ce dernier point, il s'agit du devenir des "prises". Pour les déchets végétaux, les débouchés sont le brûlage, le compostage, la méthanisation et l'épandage sur sols agricoles. Pour la partie animale, les deux options sont l'enfouissement et l'équarrissage.

Le second outil présente les méthodes de gestion adaptées aux plantes : arrachage manuel, à la pelle mécanique, fauche/coupe avec récolte, pâturage, cerclage, abattage, bâchage et mise en assec. Et aux animaux : piégeage à l'aide de cages ou de nasses pour les milieux aquatiques, tir, récolte des pontes et mise en assec. Il permet d'identifier quatre espèces animales (écrevisses de Californie et de Louisaine, grenouille taureau, ragondin et tortue de Floride) et douze végétales (buddléia, érable negundo, renouées asiatiques, etc.). Pour chaque espèce, une ou plusieurs techniques de gestion sont recommandées.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Qualification OPQIBI : AMO pour la restauration de la continuité écologique OPQIBI