En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Unesco : 18 nouvelles réserves de biosphère

Biodiversité  |    |  Angela BolisActu-Environnement.com

Ces 18 nouveaux sites portent à 580 le nombre de réserves de biosphère du programme MAB (Man and the biosphere). Ce dernier se caractérise par une forte intégration des communautés locales, impliquées dans la gouvernance, la gestion, la recherche, la formation et le suivi du site protégé. Y est privilégiée une approche qui associe conservation de la nature et développement socio-économique.

Des pays comme la Lituanie, les Maldives ou le Togo ont vu, à cette occasion, les premières réserves reconnues par l'Unesco s'ancrer sur leur territoire. Parmi les sites retenus, mentionnons par exemple le lac Bras d'or au Canada, mer intérieure salée qui communique avec l'Atlantique. Son intégration au programme MAB permettra, selon l'Unesco, d'accélérer le développement durable et la gestion globale du site où vivent 14.000 personnes. En Chine, la montagne Mao'er a été choisie pour ses paysages et ses sommets dépassant les 2.000 mètres, où résident bambous, conifères, feuillus et deux espèces endémiques de grenouille et de salamandre. L'Unesco met l'accent sur sa grande diversité culturelle, puisque plusieurs minorités y cohabitent avec les Chinois Han. Enfin, au Sud-Est de la Suède, l'archipel Blekinge offre des paysages de côte granitique et une myriade d'îlots, où la recherche d'un maintien de l'économie locale, de technologies favorables à l'environnement et d'économies d'énergie est particulièrement dynamique chez les habitants.

Les autres sites classés : Le Corridor biologique Nevados de Chillan – Laguna del Laja au Chili ; le Songor sur la côte du Ghana ; le Mujib entre le bassin de la Mer Morte et la vallée du Jourdain en Jordanie ; Zuvintas dans les basses terres de Lituanie ; l'atoll corallien Baa aux Maldives ; l'Archipel Berlangas au Portugal ; la plaine inondable Volga-Akhtuba en Russie ; les forêts humides, mangroves, récifs coralliens et forteresse de Brimstone Hill à Saint-Kitts-et-Nevis ; la rivière Nedre Dalälven en Suède ; le Parc national Keran et la réserve de faune de l'Oti-Mandouri au Togo ; Roztochya (site d'agriculture, d'élevage et de pisciculture) en Ukraine ; le massif granitique de Bura'a au Yémen ; Santana Madeira, dans l'archipel de Madère au Portugal ; Ramot Menashe en Israël ; Trifinio Fraternidad, contribuant au Couloir biologique mésoaméricain, à cheval entre le Salvador, le Guatemala et le Honduras.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…