En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La sécheresse menace six millions d'enfants en Ethiopie

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) a annoncé le 20 mai qu'au moins 6 millions d'enfants de moins de 5 ans en Ethiopie vivent dans des zones pauvres touchées par la sécheresse et ont besoin d'interventions sanitaires et nutritionnelles d'urgence.

Environ 126.000 enfants souffrant de malnutrition ont besoin de soins thérapeutiques d'urgence. C'est la pire situation depuis la crise humanitaire de 2003 et elle se détériore rapidement, a averti l'UNICEF dans un communiqué.

Selon l'organisation, une forte sécheresse, une faible saison des pluies, d'importantes pertes de bétail, le manque de ravitaillement en nourriture mais aussi la flambée des prix des denrées alimentaires, du pétrole et des engrais contribuent à la crise nutritionnelle des enfants en Ethiopie.

Si 8 millions d'Ethiopiens qui sont en situation d'insécurité alimentaire chronique sont soutenus par un programme national, 3,4 millions de personnes ont également besoin d'une assistance d'urgence en Ethiopie notamment dans les régions Oromo (centre) et Somali (sud-est) où la situation humanitaire continue de se détériorer à cause d'une mauvaise saison des pluies. L'UNICEF évoque également des besoins d'aides d'urgence dans les régions Amhara (centre), Afar et Tigray (nord).

Par ailleurs, l'organisation souligne que depuis septembre 2007, les coûts de certaines céréales ont augmenté de 50 à 90%, empêchant certains ménages de subvenir à leurs besoins alimentaires dans le pays.

L'UNICEF a indiqué avoir besoin de 50 millions de dollars pour répondre aux besoins en santé, nutrition, eau et assainissement.

L'UNICEF s'est également dit très préoccupé par l'impact plus large de cette crise sur les familles et le risque accru d'abandon scolaire et de travail des enfants en Ethiopie.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager